Athlétisme Championnats d’Afrique 2014: Le Nigéria et la Côte d’Ivoire se taillent la part du lion

civathl (Copier)

Avec 4 médailles chacun sur 3 épreuves de sprint, Ivoiriens et Nigérians ont fait le plein lors du 2ème jour de compétition. Blessing Okagbaré réalise le doublé Championnats d’Afrique-Jeux du Commonwealth sur 100 mètres.

Le bras de fer Okagbaré-Ahouré a tenu ses promesses. La Nigériane a du puiser dans ses ressources et battre son propre record des championnats en 11 secondes pile pour ramener la vice-championne du monde Muriel Ahouré et sa compatriote Gonezie à la raison et se contenter de l’argent et du bronze.

Les rôles se sont inversés au cours de la version masculine de l’épreuve-reine : les Nigérians Mark Jelks et Edward Monzavous ont du se résoudre à abandonner la place la plus convoitée du podium à l’Ivoirien Koffi, nouveau champion d’Afrique du 100 mètres avec un temps de 10’05.

Le troisième acte du match Nigéria-Côte d’Ivoire, sur 100 mètres haies féminin, a renvoyé les deux pays dos à dos : En effet, Nichole Denby et Rosvita Okou-Bodjiho ont été surprises par la jeune sud-africaine Rikenette Steenkamp. Les trois athlètes se tenaient en un centième, mais Steenkamp a enlevé le graal au temps de réaction.

ngathle

Tout est en place pour la grande explication demain en finale du 800 mètres : Le champion olympique du 1500, l’Algérien Makhloufi, se mesurera au botswanais Amos, médaillé d’argent aux JO de Londres et l’éthiopien Aman, champion du monde de la spécialité. Le trio s’est qualifié sans encombre et fourbit ses armes pour ce qui promet d’être une course explosive.

Le second record des championnats à être tombé est celui du décathlon. Le néo-champion d’afrique, l’Algérien Bourrada, totalise 8311 points et échoue à quelques encablures du record d’Afrique.

Le concours de saut à la perche a réservé le même scénario que l’édition 2012 : les Tunisiennes Balti et Mahfoudhi ont fini aux 1ère et 3ème places. La Marocaine Dinar complète le podium et apporte une seconde médaille d’argent au pays organisateur.

Enfin, l’Ethiopie a remporté son éternel combat contre le Kenya au 5000 mètres féminin en raflant l’or et l’argent grâce à Eba et Keneni, laissant le bronze à Janeth Kisa.