Athlétisme Championnats d’Afrique: Amos triomphe, triplé kenyan au steeple

Nijel-Amos-Bostwana (Copier)

Avec ses trois prétendants de classe mondiale, le 800 mètres s’est avéré très tactique (57’37 de temps de passage au 400 mètres). Nijel Amos, Mohamed Aman et Taoufik Makhloufi se sont observés et ont attendu la dernière ligne droite pour en découdre. A ce petit jeu, c’est le botswanais qui a pris le dessus en 1’48’54, deux dixièmes devant Aman. Makhloufi n’a pas réussi son pari, le champion olympique du 1500 mètres a même du s’arracher pour éviter que le Kényan Cheiruyot ne lui subtilise la médaille de bronze.

L’hégémonie kenyane n’a pas été remise en cause au 3000 mètres steeple. L’Ethiopien Techo et le Tunisien Yahia ont tenu jusqu’au dernier tour le rythme tout en à-coups des coureurs des hauts plateaux, puis ont du se rendre à l’évidence. Birech remporte le titre en 8’34’79, Muia engrange la médaille d’argent devant la légende Ezekiel Kemboi.

Vieux de 14 ans, le record des championnats au lancer du disque de Monia Kari a été effacé des tablettes par la Nigériane Chinwe Okoro, médaille d’or avec un jet de 59 mètres 79 qu’elle a signé alors qu’elle était déjà assurée du titre. Elle devance sa compatriote Okwelogu (51 mètres 07) et la Marocaine El Mouden (48 mètres 21) qui apporte au pays organisateur sa quatrième médaille.

La moisson du Nigéria ne risque pas de s’arrêter la, la triplette Al Ameen-Akins-Ogierakhi ayant trusté les meilleurs temps en demi-finales du 110 mètres haies. Un sans-faute sur le podium final est à prévoir.