Afrique du Sud Fredericks remporte le 400 mètres, la Marocaine Arifi perd son titre sur 1500

Olympics Day 7 - Athletics

On connaissait Frankie Fredericks le Namibien, sprinter légendaire des années 90 et 2000 indissociable d’Ato Boldon sur 100 et 200 mètres. Cornell Fredericks le Sud-africain vient de se faire un prénom en devenant champion d’Afrique du 400 mètres en 48’78, en devançant le Nigérian Morton et le Kényan Bett.

Tenante du titre et détentrice du record des championnats, la Marocaine Rabab Arifi est tombée de haut en finale du 1500 mètres. L’accélération au dernier tour de la Kényane Osando, nouvelle championne, suivie de l’éthiopienne Biratu, lui a été fatale. Elle décroche tout de même le bronze, ce qui fait 5 médailles pour le Maroc.

Un peu plus tôt, le pays organisateur avait remporté sa première médaille d’or grâce à Rhizlaine Siba au saut en hauteur. La Marocaine s’est arrêtée à 1m 80 comme l’Egyptienne Mohammed mais passe grâce au nombre d’essais.