Autres Sports Championnats du monde de judo: 60 Africains sur le pont

judo (Copier)
Ce lundi, à Chelyabinsk débutent les Championnats du Monde de Judo. 59 Africains sont en lice, avec pour objectif de ramener une médaille mondiale. Présentation.
Lundi, les catégories des -60kg masculins et des -48kg féminins ouvrent le bal. Dans cette catégorie, la Bissau-Guinéenne, Taciana Lima représente un espoir de médaille. Tête de série numéro 4, elle rencontrera l’Argentine Paula Pareto après avoir sauté le premier tour. Dans le même quart de tableau, on retrouve la Malgache Ratiarison qui sera opposée à l’Italienne Moscatt. Chez les hommes, Fraj Douhibi (TUN) a le plus de chances de faire un résultat. Il débute face au Yéménite Ali Khousref.
Mardi, 13 Africains sont en lice : 9 masculins en -66kg, et 4 féminines en -52kg. L’Egyptien Mohammed Abdelmawgood aura la lourde tâche de défier la tête de série numéro 1 et médaillé de bronze mondial en titre : l’Ukrainien Georgii Zantaraia. Le Congolais Rodrigue Kuku aura également une confrontation de haut niveau face au 5ème des derniers Jeux Olympiques, Elio Verde (ITA). Houcem Khalfaoui (TUN), en cas de victoire face à Raymond Ovinon (PNG) au 1er tour, aura un adversaire de taille sur sa route : le médaillé de bronze européen et homme en forme de la catégorie : Mikhail Pulyaev (RUS). Un duel afro-africain est également à noter dans cette catégorie avec l’opposition entre Fethi Nourine (ALG) et Fouad Anas (DJI). Le vainqueur de cette confrontation devrait être opposé à un autre russe : Kamal Khan-Magomedov.
Du côté des féminines, la championne d’Afrique en titre Hela Ayari (TUN) défiera l’Américaine Angelica Delgado, avec pour objectif de retrouver la  médaillée de bronze mondiale de la catégorie, Yuki Hashimoto (JAP) au deuxième tour. Le défi est similaire pour Christianne Legentil (MRI), vice-championne d’Afrique en titre avec un 1er tour face à la Coréenne Ha, et un éventuel deuxième tour face à Andreaa Chitu (ROU).
Nartey opposé à un champion olympique
Mercredi, les -73kg et -57kg prennent le relais. Chez les hommes, un nouveau duel entre africains avec le combat opposant Edson Madeira (MOZ) et Jean-Pierre Adingra (CIV). Le vainqueur du combat défiera le gagnant du combat opposant le Ghanéen Emmanuel Nartey au Géorgien Shavdatuashvili, champion olympique en titre dans la catégorie inférieure. Le dernier africain engagé dans cette catégorie, le Gabonnais Terrence Jr Kouamba Poutoubou est opposé à une tête de série, Victor Scvortov (UAE).
Du côté des féminines, Zouleiha Abzetta (CIV), Hortance Diedhiou (SEN) et Ratiba Tariket (ALG), sont respectivement opposées à Aliushu Ojeda (CUB), Ivelina Ilieva (BUL) et Sevara Nishankayeva (KAZ). En cas de victoires, ceux sont la vice-championne d’Europe en titre Myriam Roper (GER), Catherine Beauchemin-Pinard (CAN) et la quadruple médaillée mondiale Telma Monteiro (POR) qui se dresseront sur la route des Africaines.
Jeudi, les -81kg et les -63kg fouleront le tapis de la Sport Traktor Arena. Seul médaillé continental à faire le déplacement à Chelyabinsk, Abdelaziz Ben Ammar (TUN) hérite du Turkmène Tejenov au 1er tour. En cas de victoire, il défiera le médaillé de bronze des derniers Jeux Olympiques : Antoine Valois-Fortier (CAN).
Chez les féminines, Souad Belakhal (ALG), exempte de 1er tour pourrait être opposée à Hélène Wezeu-Dombeu pour son premier combat. Mais pour cela, il faut que la Camerounaise vienne à bout de la Mexicaine Gutierrez. Szandra Szogedi (GHA) aura fort à faire face à Hilde Drexler (AUT). Il y aura également un duel entre africaines au 1er tour avec Meriem Bjaoui (TUN) opposé à Rizlen Zouak (MAR). La gagnante de ce combat sera opposée à l’Italienne Edwige Gwend.
Jaballah a la voie libre
Vendredi, 3 catégories combattront : les -70kg et -78kg féminines, ainsi que les -90kg masculins. Les -70kg représentent une grande chance de médaille avec Asmaa Niang (MAR), Houda Miled (TUN), et Antonia Moreira (ANG). Exemptes de 1er tour, elles seront respectivement opposées à la Japonaise Nun Ira, la Chinoise Lu et la Turkmène Ashyrova. Chez les -78kg, Kaouthar Ouallal (ALG) et Hortence Vanessa Mballa (CAM) sautent un tour. Cette dernière affrontera Guusje Steenhuis (NED) pour son entrée en lice. Du côté des masculins, le champion d’Afrique en titre de la catégorie, Hatem Abd El Akher (EGY) débute fort face à Joakim Dvarby (SWE). Abderrahmane Benamadi (ALG) en cas de victoire au 1er tour face à Mervin Rodriguez (VEN) aura le droit de défier la légende grecque : Ilias Iliadis.
Samedi, les +78kg, -100kg et +100kg clôturent les épreuves individuelles. Champion d’Afrique des -100kg, Lyes Bouyakoub (ALG) défie l’Ouzbek Kurbunov pour son entrée en lice. En cas de victoire, c’est la tête de série n°4, Elmar Gasimov (AZE) qui croisera sa route. Chez les +100kg, Faicel Jaballah (TUN) est tête de série numéro 2. Le Tunisien est exempt de 1er tour, et défiera le Kirghiz Krakovetskii pour son 1er combat. Avec un tableau à sa portée, le champion d’Afrique peut légitimement espérer monter sur le podium mondial pour la deuxième année consécutive. Bilel Zouani (ALG) a lui eu nettement moins de chance au tirage. L’Algérien se retrouve dans le même quart de tableau que le Russe Saidov, le Japonais Kamikawa, et le grandissime favori Teddy Riner. En +78kg, Nihel Cheikh Rouhou (TUN) n’est qu’à une victoire des quart de finale. Sonia Asselah (ALG), elle devra cravacher pour rentrer dans le tableau final. Au 1er tour, elle hérite de l’Allemande Kuelbs, avant d’éventuellement retrouver la Coréenne Lee, puis la Cubaine Ortiz.