Afrique Aboubakar: Quand Porto a barré la route à Monaco

Vincent Aboubakar

Vincent Aboubakar constituait la priorité offensive des dirigeants de l’AS Monaco au mois d’août. Mais au final, l’attaquant lorientais n’a pas signé. Ce mercredi le10sport.com donne les raisons de revirement de situation.

Luis Campos, le technicien portugais de l’AS, qui apprécie grandement le profil de Vincent Aboubakar, suivait sa piste depuis plusieurs mois. Monaco s’est concrètement activé sur le dossier dans le courant du mois d’août. Des négociations se sont ouvertes avec Lorient pour le transfert. Une offre légèrement supérieure à 8 millions d’euros a été transmise autour du 15 août au FC Lorient et du côté du Rocher, on se montrait optimiste quant à l’issue de la négociation.

Seulement, deux jours après l’offre de l’ASM, le FC Porto est subitement arrivé avec une proposition supérieure, entre 10 et 12 millions d’euros. Dans la foulée, le club portugais a dépêché trois émissaires sur place pour discuter avec Aboubakar et le convaincre de s’engager avec Porto. Dans les bureaux de l’ASM, on se serait sérieusement étonné de ce forcing aussi rapide qu’inattendu du FC Porto, qui jusqu’à l’offre monégasque, ne s’était pas franchement manifesté sur le dossier Aboubakar. Au point, dit-on, de susciter quelques réflexions sur le déroulé des événements.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports