Afrique Nigéria: la FIFA rejette l’élection de Giwa et menace encore

nigeria (Copier)

Le Nigéria joue toujours à se faire peur. Pour la 3è fois en l’espace de deux mois, la FIFA revient à la charge pour remettre en garde les protagonistes de la crise au sein de la NFF (fédération nigériane de football). L’instance mondiale a, ce mercredi, lancé un nouvel ultimatum pour rétablir Aminu Maigari dans ses droits.

Et ce avant le lundi 8 septembre 2014. Dans le cas échéant, le Nigéria sera suspendu de toute activité footballistique. C’est une crise qui ne dit pas son nom dans le foot nigérian. Le 26 août dernier, un congrès portait à la tête de la NFF Chris Giwa après que Maigari et son secrétaire aient été mis en garde à vue. Le coup serait monté par ministre des Sports qui ne veut plus d’Aminu Maigari à la tête de la fédération.

Déjà au retour de la Coupe du monde 2014, une décision d’Etat destituait Maigari de ses fonctions avant que la FIFA ne remette dans l’ordre. «Etant donné que l’ordre statutaire a été rétabli au sein de la NFF et que les organes légitimes ont été réinstallés, la FIFA a décidé de lever la suspension », pouvait-on lire.

Pendant la bagarre au sommet du football local, la crise s’est enfoncée après un grave incendie qui a ravagé une partie des locaux de la fédération le 20 août dernier. Une enquête a d’ailleurs été diligentée.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com