CAN [exclu] Yaya Touré: « J’ai toujours fait preuve de solidarité en sélection »

Yaya Touré in the 2014 Ivory Coast Home Kit that features PUMA's PWR ACTV Technology

Sur les vagues du changement amorcé par Hervé Renard, Yaya Touré est bien à flot. Mieux, l’excellent médian de Manchester City avoue son engagement à encadrer la jeunesse montante dans le noble but d’une consécration ivoirienne à la CAN. Il s’est confié, mercredi, en marge de la séance d’entraînement ouverte à la presse.

Dans une récente interview, vous avez souhaité un nouvel état d’esprit en équipe nationale, est-ce que cela se ressent après ces deux jours de regroupement avec Hervé Renard?

Bien sûr, tout se passe très bien; les jeunes sont très motivés et soudés de même que les anciens, tels que Boka, Copa, Salomon, Gervinho et moi-même. Aujourd’hui, nous devons apporter notre expérience et notre esprit à cette sélection. Nous sommes regardés par tous ces jeunes qui arrivent. L’avenir, ce sont les jeunes et il est important de les aider à grandir.

Vous sentez-vous investi d’une responsabilité plus grande avec l’absence de Didier, Kolo et Maestro?

Tout au long de ma carrière, j’ai toujours eu une lourde responsabilité (rire). C’est dans l’ordre normal des choses, je dirais. Pour être honnête avec vous, l’objectif pour moi c’est de faire avancer l’équipe nationale, essayer d’aider notre pays à gagner une CAN.

Etes-vous confiant quant à la qualification, dans cette poule constituée entre autres du Cameroun et de la RD Congo?

Je suis confiant, bien sûr. C’est clair que la CAN est une compétition difficile, compliquée. Mais, je crois qu’on a l’équipe pour passer ces éliminatoires avec succès. L’important, c’est de rester concentré. La première sortie contre la Sierra Leone sera un match comme tout autre, difficile et compliqué à la fois. Mais on a les joueurs capables de faire un bon résultat. Pour le reste, on fera tout pour être à cette CAN.

En acceptant, sans condition, d’affronter un pays secoué par la maladie à virus Ebola, vous montrez visiblement votre engagement pour la Côte d’Ivoire…

J’ai toujours été engagé pour mon pays, malgré les critiques ou les déclarations négatives à mon propos. J’ai toujours fait preuve de sincérité, de solidarité et d’envie. Après, les choses ne se passent pas toujours comme il faut. Mais, rassurez-vous, celui qui a un objectif à atteindre ne se laisse jamais abattre.

De notre collaborateur en Côte d’Ivoire, Emgey Martial

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports