Actu CAN 2015/ Présentation de la poule E, Ghana, Togo, Guinée et Ouganda

ghana

Eliminé lors du premier tour de la Coupe du Monde, Brésil 2014, le Ghana est le grand favori du groupe E des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations. Les Black Stars, dirigés toujours par James Kwessi Appiah ont des atouts pour survoler le Togo, la Guinée et l’Ouganda dans cette poule E.

Le Ghana toujours favori

Même si le sélectionneur s’est passé des services de  Sulley Muntari, Micheal Essien et Kevin Prince Boateng pour les deux premiers matchs, les Blacks Stars ont des pièces de rechange et pourront faire confiance à la génération montante qui a remporté la Coupe du Monde des Juniors en 2009. Emmanuel Agyeman Badu, Rabiu Mohammed, Mubarak Wakaso et autres André Ayew peuvent faire mal.

« La décision de renvoyer les deux joueurs (Boateng et Muntari) a été prise pour des raisons disciplinaires. On ne peut pas penser à un joueur, il faut penser au bien de l’équipe. Je suis sûr que les gens au pays sont déçus », a laissé entendre le sélectionneur juste après la décision.

Le technicien ghanéen possède également une attaque de feu, amenée par Gyan Asamoah, qui est l’attaquant le plus prolifique en buts du Ghana.

C’est un groupe rodé, qui se connait pour avoir disputé le Mondial 2014, même si la défense commet des bourdes à certains moments. John Boye et Jonathan Mensah, deux joueurs dans l’axe, se mélangent parfois les pinceaux, en offrant des caviars aux attaquants adverses.

adebayorLa deuxième place du groupe va se disputer entre le Togo et la Guinée. Les deux équipes ambitionnent d’être présentes lors de la 21è édition avec un léger avantage pour les Eperviers qui ont joué les quarts de finale de la dernière Coupe d’Afrique des Nations.

Le Togo d’Adebayor a de grandes ambitions

Le groupe conduit par Tchanilé Tchakala est très confiant, même s’il sort de la messe continentale avec des problèmes internes, minés par des échanges pas courtois entre le capitaine et Didier Six, ancien sélectionneur. Le nouveau coach a essayé de mettre de l’ordre dans la maison et dispose d’une ambiance sereine. Emmanuel Adebayor, Serge Gakpé, Alaixys Romao, Agassa Kossi, les frères Ayité et surtout les jeunes loups aux dents longues comme Atakora Lalawélé, Womé Dové sont des armes sur lesquelles le technicien local va compter pour une qualification successive.

Ebola n’empêche pas la Guinée de croire

La Guinée, en proie à la maladie à virus Ebola, démarre cette campagne sur une terre étrangère.  Une délocalisation qui peut entamer l’état psychologique des joueurs et du staff technique. Ajouté à cela, les absences de certains éléments clés à l’instar de Sadio et Mohammed Yattara. Les deux joueurs sont blessés et sont out pour le début. Michel Dussuyer va s’appuyer sur l’expérience de Kevin Constant, ancien joueur polyvalent du Milan AC, pour renverser l’ordre établi.guinée

 L’Ouganda dans la roue

Qualifiés après les préliminaires, les Cranes de l’Ouganda vont jouer le trouble fête dans ce groupe.  Le  technicien serbe, Miluntin Sredjevic, avait affirmé qu’il veut jouer la Coupe d’Afrique des Nations. Des propos qui ne sont pas gratuits suite au parcours sans faute durant les premier et deuxième tours des qualificatifs pour la phase de poule. Mais la tâche ne sera pas facile pour Yunus Sentamu l’attaquant de l’AS Vita Club de Kinshasa, Denis Onyango, Geoffrey Massa et Moses Oloya, surtout qu’ils affrontent le Ghana lors de la première journée.

 

 

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com