Algérie La mort d’Albert Ebossé réveille la famille sportive algérienne

Albert Ebossé

La mort de l’attaquant Camerounais de la JS Kabylie, Albert Ebossé, touché la semaine passée par un projectile lancé des tribunes, est le révélateur tragique d’une violence ordinaire qui gangrène depuis des années le sport algérien. Le jeune footballeur est mort  juste après son arrivée à l’hôpital de Tizi-Ouzou, principale ville de Kabylie, des suites d’un « traumatisme cervical violent », sa dépouille a été transférée cette semaine vers Douala, où vit sa famille et ses amis, cette mort tragique a touché plus qu’un même  le patron du foot mondial, Jospeh Blatter était choqué il a twitté lundi dernier « Intolérable qu’un spectateur provoque la mort d’un joueur. Stop à la violence ! Mes pensées émues aux proches d’Albert Ebossé. RIP« .

« Cette tragédie n’a surpris personne« , car « depuis des années la violence s’est installée dans les stades et les salles et se propage parfois dans les rues, introduisant un climat de peur et d’insécurité dans nos cités« , observe le quotidien El Watan.

 Hamid Grine évoque la responsabilité de la presse   

Le gouvernement veut sensibiliser les Algériens contre la violence. « Une campagne de sensibilisation va être lancée prochainement à travers tous les médias nationaux afin de sensibiliser les Algériens sur les répercussions de la violence pas seulement dans les stades, mais au sein de toute la société », a indiqué ce lundi 1er septembre le ministre de la Communication, Hamid Grine. La décision de lancer cette campagne a été prise lors du conseil interministériel tenu dimanche 31 août et consacré à la lutte contre la violence. Le ministre explique que le journaliste et l’internaute   « doit être d’abord en mesure de prouver ce qu’il écrit mais également se libérer des opinions et préjugés, d’autant plus qu’il a un rôle « d’éducateur et de sensibilisateur ».

Une page sportive sur facebook dénonce la violence      

Le coin des Basketteurs Algériens a mis une vidéo anti violence sur Youtube , cette semaine par le biais de son administrateur Chawki. Une vidéo qui vise à dénoncer la violence, pas seulement dans le basket, mais dans le sport algérien en général. Cette vidéo s’inscrit donc dans la démarche des autorités du pays. Pour que Albert Ebossé soit le dernier dérapage autour du sport algérien et que ces images que vous allez suivre soient les dernière filmées par des caraméramen dont Abdelbassat Benmosly de la  chaîne privée algérienne ‘’Dzair TV’’ faisons appel au bon sens comme le soulignait Fouzi Arhab du groupe Torino, : ‘Les gens sont conscients de ce qui se passe dans les stades. Il y’a des personnes qui ont perdu leur vie ; d’autres sont devenus handicapés. Je crois qu’une personne éprise du sport ne peut faire cela… Que dieu nous donne la conscience et nous guide vers le bon chemin’, a fini son message vidéo.

Image de prévisualisation YouTube

(Dossier de Chawki.)

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS

Un commentaire

  1. RIP Albert Ebossé

    Albert Ebossé toujours dans nos coeurs le lion de la Kabylie

Comments are closed.