Actu Elim.CAN 2015 : Le Ghana pour un rachat, le Togo en sursit, les enjeux du groupe E

ghana

La deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations se dispute ce mercredi sur le continent africain. Les affiches du groupe E sont alléchantes avec un certain Togo-Ghana, et l’historique Ouganda-Guinée. Les résultats de ce deuxième acte vont bousculer le classement avant les rendez-vous d’octobre. Mais avant, Africa Top Sports vous propose les enjeux dans cette poule.

                                                                                                                                    Ghana

Favori du groupe E de la Coupe d’Afrique des Nations de football, le Ghana a raté son entame. Les Black Stars ont concédé un match nul décevant (1-1) contre le petit poussé, l’Ouganda, au Stade Baba Yara de Kumassi. Le public ghanéen qui a mal digéré cette contre performance de ses joueurs, veut un bon résultat à l’issue de la rencontre contre le Togo à Lomé dans le cadre de la deuxième journée. Le sélectionneur Kwessi Appiah en est conscient et sonne la révolte chez ses joueurs. Quart de finaliste de la Coupe du Monde 2010, organisée par l’Afrique du Sud, le Ghana veut conserver son rang sur le continent. Une victoire face aux Togolais va replacer André Ayew et ses coéquipiers dans le peloton de tête de cette poule. Le groupe de Gyan Asamoah ne prévoit pas de défaite. Un mauvais résultat peut coûter le poste du sélectionneur qui se trouve sur un siège éjectable.

                                                                                                                                    Togo

Ayant entamé les éliminatoires avec une défaite face à son adversaire direct pour la course à la qualification, le Togo va devoir relever la tête pour le compte de la deuxième journée. Mais l’adversaire, le Ghana, gros morceau sur le continent, sera difficile à croquer, même si le match se dispute à Lomé. Les Eperviers qui connaissent bien l’enjeu, refusent de penser à l’équipe en face en se donnant un objectif précis, la victoire ou rien. Le match s’annonce déjà coriace pour le groupe à Tchanilé Tchakala qui sera privé de certains éléments clés, à l’instar de Serge Gakpé, blessé et Matthieu Dossevi, qui jusque là, n’a pas reçu son feu vert pour son baptême. Le défenseur Serge Akakpo pourrait également adebayorrenoncer à cette rencontre suite à sa gène à la cuisse. Si le Togo venait à perdre, leur chance de qualification pour le Maroc sera diminuée considérablement, mais une victoire les maintient dans la course.

                                                                                                                         Guinée

C’est un Syli National qui a voyagé à Kampala, heureux après sa victoire héroïque contre le Togo (2-1) lors de la première journée. Privé de certains joueurs indispensables lors de ce succès, Michel Dussuyer peut compter sur le retour de Zayette pour affronter les Cranes de l’Ouganda ce mercredi pour cette deuxième journée. La Guinée va conserver royalement la tête du classement si elle confirme sa bonne forme du premier acte. Yattara Nabil et ses coéquipiers peuvent le faire parce qu’ils gardent l’avantage en termes des confrontations directes contre leur adversaire. Ils ont deux victoires, un nul et une défaite.
Mais rien n’est certain.

                                                                                                                        Ouganda

A Kampala, les Cranes sont maîtres. Les Ougandais n’ont plus perdu chez eux depuis quatorze rencontres. Qui plus est, ils ont battu la Guinée chez eux (3-1) en septembre 1999, dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2000. Si le même scénario se reproduit, Milutin Sredojevic et ses poulains pourront croire à une 6è qualification à la phase finale, prévue au Maroc.

 

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com