Autres Sports Rallye de Gitega : Rudy Cantanhede le sorcier

0 (2)

Rudy Cantanhede  a fait un retour triomphal dans la compétition en remportant le rallye de Gitega disputé ce week end en Burundi.

Une victoire unanimement saluée car la concurrence a été de taille. A commencer par le duo du Championnat d’Afrique Giancarlo Davite et Sylvia Vindevogel sur leur  « Miss » Mitsubishi EvoX ou un autre habitué des joutes continentales, Valery Bukera (Subaru Impreza N10). Mais Rudy, dont la discrétion n’a d’égal que l’immensité de ses multiples talents, est un authentique Champion d’Afrique, comme copilote de Walter Costa en 1999 sur une Peugeot 505 … by Rudy Cantanhede Motorspots, pour l’unique titre du Burundi en Championnat d’Afrique.

Pilote (et aussi copilote) talentueux, comme l’attestent ses deux titres de Champion de Rwanda il est reconnu en Afrique comme un « sorcier », appellation utilisée dans le monde des sports mécaniques à l’endroit des préparateurs de génie. Il a su tirer profit de ses expériences de course pour monter de voitures qui répondent à merveille aux exigences des pistes africaines. Sa plus grande réalisation est sans conteste Umuleti, la Subaru N11 de Gianca et Sissi, multiple championne de Rwanda et icône des  rallyes Africaines. Une autre de ses chef d’œuvres, une Mitsubishi evo6,  a fait le bonheur du Sénégalais Thibaud Sans dernièrement au Bandama 2014.

Absent des spéciales depuis 2010, après avoir vendu sa Subaru N8 au Malgache Freddy Rakotomanga, Rudy a donc fait son come-back sur ce rallye de Gitega sur une vénérable Mitsubishi Evo4 sur laquelle personne n’aurait misé un franc burundais. Et l’alchimie de son pilotage et de son talent de préparateur n’a pas tardé à se révéler avec cette éclatante victoire devant Bukera et Davite dont l’EvoX devrait certainement passer entre les mains expertes du sorcier.

Jean Claude Gakwaya s’est imposé dans la catégorie des 2 roues motrices au terme d’un rallye qui a été fatal pour plus d’un. Mohamed Abass Roshanali (Subaru) et Felekeni Mayaka (Mitsubishi) sont sorti de la route presque au même endroit, dès la première journée.  Les dégâts matériels sont importants mais les équipages sont sortis indemnes.

En Côte d’Ivoire,  Moriféré Soumaoro sur la Mitsubishi EvoX a signé son deuxième succès de la saison au rallye de Gagnoa devant le leader du Championnat d’Afrique, Gary Chaynes et Marc Molinié.

Enfin en Ougandais, 3 morts ont été à déplorer (encore ?) lors du FMU Sprint. Non pas du fait des voitures de course mais de spectateurs, têtes brulées, qui se prennent pour Sebastien Loeb alors qu’ils n’osent même pas défier Seb…uguzi le vainqueur du FMU Sprint. Et c’est tout le sport automobile qui est incriminé.

 

Un commentaire

  1. Anselme Bigirimana

    CLUB AUTOMOBILE DU BURUNDI
    L’équipage Rudy Cantanhede et Walter Costa a remporté la coupe d’Afrique des Rallyes en 1990 sur une Peugeot 205 GTI et pas une 505

Comments are closed.