Afrique Eliminatoires CAN 2015: Tous les résultats de la 2è journée

maroc2015

Ces éliminatoires de la CAN 2015 valent décidément le détour. Que du spectacle sur les pelouses africaines. Après une première journée riche en rebondissements, la seconde disputée mercredi n’a pas dérogé à la règle. Certaines formations ont confirmé leur statut de favori dans leur groupe, tandis que d’autres peinent encore et voient déjà le Maroc s’éloigner.

C’est notamment le cas du Togo qui après deux matchs ne compte que 0 point. Derniers revers des Eperviers hier face au Ghana (2-3) qui devait se relever d’un match nul décevant quatre jours plus tôt contre l’Ouganda. Gyan et ses coéquipiers ont fait le boulot à Lomé malgré un but d’Emmanuel Adebayor. Si les Black Stars reviennent dans la course, c’est l’Ouganda qui mène la danse avec son succès 2-0 face à la Guinée.

Image de prévisualisation YouTube

Dans le groupe A, le Nigéria et l’Afrique du Sud se neutralisent 0-0. A Brazzaville, le Congo prend seul la tête du groupe après son succès 2-0 sur le Soudan. Une surprenante équipe des Diables rouges qui continue de rêver avec Claude Leroy.

Le premier accroc d’Hervé Renard !

Autre formation à faire le plein de points en deux journées, le Burkina Faso qui n’a visiblement eu aucun mal à dominer l’Angola sur ses terres 0-3 avec un doublé de Jonathan Pitroipa. De son côté, Pierre Emerick Aubameyang et le Gabon doivent se contenter d’un match nul 1-1 au Lesotho.

A Abidjan, on a encore du mal à y croire. La Côte d’Ivoire a été corrigée à Yaoundé 4-1 par le Cameroun avec deux flèches qui font désormais le bonheur des Lions indomptables (Aboubakar, Njié). C’est le premier accroc du sélectionneur Hervé Renard qui va rapidement revoir ses plans. La RD Congo revient à hauteur des Eléphants après la victoire 0-2 face à la Sierra Léone.

Image de prévisualisation YouTube

Le mano à mano se poursuit dans le groupe G entre la Tunisie et le Sénégal. 6 points sur 6 pour les deux équipes après leur deuxième match. les Aigles de Carthage dominent l’Egypte au Caire 0-1, tandis que les Lions de la Teranga vont faire le boulot au Botswana 0-2.

Christian Gourcuff a connu l’ambiance de Blida. Pour son premier match sur le sol algérien, le technicien français a obtenu un succès précieux devant l’autre favori du groupe, le Mali (1-0). L’Ethiopie est déjà sur la touche après son second revers en deux matchs. C’est le Malawi qui s’est régalé à domicile 3-2.

Image de prévisualisation YouTube

Dans un groupe où figure le champion d’Afrique 2012, le Cap vert n’a aucun complexe. Les Requins enchainent les bons résultats et s’offrent le scalp des Chipolopolo mercredi 2-1. Dans l’autre match du groupe, match nul 1-1 entre le Mozambique et le Niger.

Tous les résultats

Groupe A
Congo Brazzaville 2 (Doré, Oniangue) Soudan 0
Afrique du Sud 0 Nigéria 0

Groupe B 
Malawi 3 (Nyondo x2, F. Banda) Ethiopie 2 (Kebede, Saleh)
Algérie 1 (Medjani) Mali 0

Groupe C
Angola 0 Burkina Faso  3 (Bancé, Pitroipa x2)
Lesotho 1 (Lekhanya) Gabon 1 (Madinda)

Groupe D
Cameroun 4 (Njie x2, Aboubakar x2) Côte d’Ivoire  1 (Yaya Touré)
Sierra Leone 0 RD Congo 2 (Mubele, Bokila)

Groupe E
Togo 2 (F. Ayité, Adebayor) Ghana  3 (Gyan, Agyemang-Badu, Atsu)
Ouganda 2 (Geoffrey Massa x2) Guinée 0

Groupe F
Mozambique 1 (Domingues) Niger 1 (Cissé)
Cap Vert 2 (Jose Andrade, Ryan Mendes) Zambie 1 (Mulenga)

Groupe G
Botswana 0 Sénégal 2 (Sadio Mané, Dame Ndoye)
Egypte 0 Tunisie 1 (Ben Youssef)

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

4 Commentaires

  1. Abdoul gani

    Salut à tous les acteurs du football. Je suis fier de la victoire des Etalons face à l’Angola, on les soutiens jusqu’à la qualification pour la CAN 2015 Maroc

  2. Ah oui vraiment la cote d ivoire vous avez deconez par la

  3. Aurélien ADJALLAH

    En tant que ancien international togolais, je crois pouvoir être en droit de donner mon opinion sur l’évolution des éperviers dans la course pour la qualification à la CAN 2015. C’est plutôt manquer de fibre patriotique que de me taire.
    « Qui veut voyager loin ménage sa monture » est un adage que les dirigeants du football togolais ne veulent ou n’aiment pas appliquer. En matière de sport la chance(hasard) ne peut pas dépasser 5%, alors que l’organisation et le travail se partage plus de 95%.
    C’est la dure réalité, et nous sommes bien obligé de l’admettre. Durant ma carrière et compte tenu de ma petite expérience et jusqu’à preuve du contraire, seul le travail basé sur une organisation bien élaborée peut porter et apporter des résultats positifs de nos jours. Même en Afrique à dieu l’amateurisme et l’improvisation dans le football si on a la prétention de figurer parmi les meilleurs.
    Pour que les éperviers soient au moins compétitifs sur le continent noir, il faut d’abord:
    —- UNE DÉFINITION A TERME DES OBJECTIFS A ATTEINDRE
    —- UNE ÉVALUATION DE NOS MOYENS (HUMAINS ET TECHNIQUES)
    —- UNE MÉTHODOLOGIE SCIENTIFIQUE OU DU MOINS PROFESSIONNELLE
    EXEMPLE:
    Concernant les objectifs à court, à moyen ou à long terme, il faut que nous sachions où nous voulons aller c’est-à-dire à quelle compétition nous voulons participer ( dans quelle catégorie) et jusqu’où nous voulons aller dans une compétition donnée.
    Concernant les moyens; il faut que nous nous demandons si nous avons l’instance dirigeante à même de nous permettre d’atteindre les objectifs fixés d’une part; et d’autre part si nous avons les techniciens locaux capables de conduire les équipes dans la catégorie choisie et enfin laisser la main libre au technicien choisi (et non désigné) pour faire le travail quitte à ce dernier de justifier son maintien au résultat obtenu.
    Concernant le volet de la méthodologie, tout ce qui entoure (décide pour) le football togolais doit devenir professionnel comme le métier du footballeur lui même aujourd’hui.
    Voici de façon succincte (non exhaustive) la condition minimale à remplir pour avoir droit de cité au moins en Afrique pour le football du TOGO.
    Revenant aux chances de qualification des Éperviers pour la CAN 2015, en l’état actuel des choses, elle est minime voire négative, pour plusieurs raisons:
    —– L’entraîneur actuel n’ayant tout simplement pas les capacités nécessaires (je n’ai rien de personnel contre TCHANILE) .
    —– L’instance dirigeante et l’organisation présentes sont inaptes et inappropriée.
    Ayons au moins l’humilité de copier chez nos proches voisins qui en l’espace de quelques année nous ont dépassé de très, très loin.Ce sera le début d’un bon commencement.
    Si l’occasion nous était donné nous pouvons développer notre ébauche de solution pour sortir le football togolais de sa léthargie que dis-je de ses maux.

  4. I’m an artist from Australia. I have a bcorgkaund in traveling to remote regions and working with scientists in the feilds of ecology, geology and natural history. My company is called Art Australis Pty Ltd. If you have a concept that you would like to explore artistically I’d be interested in discussing it with you. Cheers Ben

Comments are closed.