Basket-Ball Coupe du monde FIBA : Team USA vs Serbie pour la suprématie mondiale

team usa vs serbie_coupe du monde fiba, espagne 2014

Les rideaux tomberont ce dimanche sur la Coupe du monde FIBA, Espagne 2014, à l’issue de la finale qui opposera Team USA à la Serbie à partir de 19 h GMT. Ce n’est pas la finale attendue de la 17e Coupe du monde FIBA au regard des pronostics. Mais, ce sont les deux sélections qui ont répondu au rendez-vous tout au long du mondial. Ce soir une seule aura le droit de brandir le trophée Naismith de champion du monde.

Team USA :  La dernière touche souhaitée ?  

Tenant du titre, Team USA, tombeur de la Lituanie en demi-finale 96-68, est là où l’attendait les observateurs de la balle orange. Malgré l’absence de ses Superstars dont LeBron James, Kevin Durant, Chris Paul, Blake Griffin ou encore Dwight Howard pour ne citer qu’eux, les USA n’ont pas failli à leur statut de favori de cette 17e édition du mondial de basketball. Coach Mike Krzyzewski et son staff ont su construire une équipe dont la complémentarité représente le danger numéro 1 pour les adversaires. Inscrivant une moyenne de 101,5 points par match (contre 81,4 points pour la Serbie), et invaincus depuis le début de la compétition, James Harden and co n’ont jamais fait mystère du fait qu’ils sont en Espagne pour conserver le titre conquis en Turquie quatre ans plus tôt. Pour sa huitième finale depuis la création de l’événement en 1950, Team USA veut ajouter un 5e titre à son palmarès et ainsi le record de l’ex-Yougoslavie. Et pour cela, ses intérieurs Kenneth Faried et Anthony Davis notamment seront une nouvelle fois mis à contribution.

La Serbie : Dans les pas de la Yougoslavie ?

La Yougoslavie n’existe certes plus mais elle est bien présente dans le concert des nations de la balle orange avec la Serbie. Détentrice du record de victoire avec cinq titres en 7 finales disputées sous l’’ancienne Yougoslavie, la Serbie s’est invitée en finale après avoir pris de vitesse, en demi-finale, la France (85-90), qui l’avait battue en phase de poule. De retour dans une finale de Coupe du monde FIBA depuis 2002, Milos Teodosic et ses potes ont à cœur de donner à la Serbie sa première couronne depuis l’implosion de la Yougoslavie. Il faudra toutefois faire mieux que Team USA dans la raquette (32,1 rebonds par match contre 44,9) ou soit être dans grand soir derrière l’arc (40 % à 3-points contre 38% pour Teams USA).

La première après sept finales

 Malgré le fait que ses deux sélections depuis l’ex-Yougoslavie comptent les plus grands nombres de participations en finale de la Coupe du monde FIBA, c’est la première fois qu’elles s’affronteront à ce stade. Les hostilités débutent à partir de 19 GMT à Madrid.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS