Athlétisme Teddy Tamgho : « Il me reste encore beaucoup à faire »

Teddy Tamgho

Teddy Tamgho est actuellement au Cuba pour s’entrainer. Le champion du monde 2013 du triple saut, suspendu un an par la Fédération française (FFA) pour manquements répétés aux contrôles antidopage, explique être venu à Cuba afin d’apprivoiser une culture sportive qui le séduit.

Sur la plage de Bacuranao, près de La Havane, Teddy Tamgho sue à grosses gouttes sous l’œil attentif de son entraîneur Ivan Pedroso. Pendant cinq semaines, il est venu se préparer sur cette terre qui a vu naître tant de grands athlètes.

« Il fait plus de 30 degrés dès 9 heures du matin, c’est très très dur. Mais j’ai besoin d’un peu de chaleur, de me sentir bien. Je préfère ça que d’aller m’entraîner sous la pluie avec 10 degrés a expliqué Teddy Tamgho à l’Agence France Presse. Cuba est une terre d’athlétisme, dans toutes les disciplines. Je suis venu m’imprégner un peu de cette atmosphère. C’est une école qui m’a toujours fasciné… Ils (ndlr : Ivan Pedroso, son entraîneur, et Dayron Roblès, champion du monde 2008 sur 110m haies, son ami, présent pour l’occasion) me montrent que j’ai encore pas mal de travail avant de pouvoir prétendre être un sportif exceptionnel. Il me reste encore beaucoup à faire, à commencer par conquérir un titre olympique… A partir du moment où les meetings commenceront, je serai prêt s’il n’y a pas de problèmes physiques ou extra-sportifs en chemin. »

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com