Europe FIFA-Corruption: Des officiels sommés de restituer des « cadeaux » embarrassants

Congres fifa nvo

Nous vous parlions le week-end dernier d’une polémique née d’un cadeau accepté par certains officiels de la FIFA, cadeau à eux offert par le comité d’organisation de la dernière Coupe du monde de football qui s’est tenue au Brésil. Alors que le Code d’éthique  de l’instance l’interdisait, des membres de la FIFA ont reçu chacun une montre d’une valeur de 25 000 euros à leur arrivée au Brésil avant le coup d’envoi du Mondial. Une information annoncée par Sunday Times et rapidement démentie par la FIFA qui a promis des enquêtes.

Les investigations ont finalement donné raison au journal anglais. En effet, les montres ont été effectivement reçues par les officiels en marge du Congrès de la fédération internationale tenu en juin dernier. A l’époque, l’instance brésilienne avait distribué un sac aux 28 membres du Comité exécutif de la Fifa, aux représentants des 32 équipes qualifiées pour le Mondial et aux 10 membres de la Confédération sud-américaine.

Malheureusement, les membres de la FIFA qui ont accepté ce présent seront dans l’obligation de le restituer. La Chambre d’investigation du Comité éthique de leur instance leur a donné jusqu’au 24 octobre pour le faire.

«La CBF n’aurait pas dû offrir les montres et ceux qui ont reçu les sacs de cadeaux auraient dû vérifier si les objets à l’intérieur étaient appropriés et, (…), soit en référer à la Chambre d’investigation. La Chambre d’investigation n’engagera pas de procédures contre les officiels qui auront restitué les montres Parmigiani au plus tard le 24 octobre », a indiqué la FIFA.

Par cette injonction, l’institution de Sepp Blatter ne fait que se conformer au Code d’éthique  qu’elle a elle-même institué en 2012.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. La FIFA déclare : . Une information annoncée par Sunday Times et rapidement démentie par la FIFA qui a promis des enquêtes./ aucune logique car quand on dément une déclaration c’est que l’on est convaincu du contraire et donc qu’il n’y a pas lieu de faire « des enquétes ».CQFD

Comments are closed.