Europe Corruption, blanchiment, scandales… et « la Fifa exemplaire » de Blatter

blatterhappy (Copier)

Sepp Blatter et la Fifa multiplient les sorties médiatiques ces derniers temps. La dernière sortie du président de l’instance dirigeante du football mondial a été l’occasion pour le Suisse de présenter son institution comme une « organisation exemplaire en termes d’éthique ».

Alors que plusieurs affaires accablent son institution, Sepp Blatter a fait une sortie médiatique pour défendre sa Fifa. M. Blatter a assuré que la Fifa était irréprochable en termes d’éthique. Le président de l’instance internationale, qui s’est exprimé ce vendredi lors du Sommet mondial pour l’éthique dans le sport, s’accroche à cette idée malgré les soupçons de corruption. « Depuis que nous avons engagé des réformes, nous sommes une organisation exemplaire en termes d’éthique. Nous avons deux chambres, sous la responsabilité de deux présidents indépendants. Nous sommes la seule organisation sportive qui dispose de ce moyen de contrôler. Personne d’autre, pas même le Comité international olympique. Ce qui est déterminant, ces deux chambres sont totalement indépendantes, parce qu’elles ont été élues par le congrès« , a indiqué Blatter dans des propos repris par Reuters.

Et pourtant, la Fifa de Sepp Blatter est impliquée dans des affaires de corruption liées à l’attribution des Coupe du monde 2018 en Russie et 2022 au Qatar. Plusieurs membres du congrès ont été suspendus dans le cadre de scandales ou de soupçons de corruption. La Fifa est aussi impliquée dans une affaire de montres liées à la dernière Coupe du monde au Brésil. Mais alors où se trouve l’éthique dans tout ça? Cela doit être une question de terminologie à la fin!  

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports