Clubs OM: Voici comment Imbula est devenu incontestable

Imbula

C’est un Gianni Imbula totalement métamorphosé qu’on voit depuis le début de cette saison. Le milieu de terrain de l’Olympique de Marseille est devenu, à n’en point douter, le symbole du renouveau phocéen.

Gianni Imbula est, depuis le début de la saison, un titulaire incontestable à l’OM. Le Franco-Congolais a dû puiser de son expérience de la première saison sous Marcelo Bielsa. De quoi redonner confiance au joueur de 22 ans. « Quel joueur, qui est sur le banc et ne rentre pas, peut alors avoir le sourire ? Chacun cache ses émotions comme il le peut ! Je suis comme ça, c’est ma façon d’interpréter les choses. Je ne sais pas faire l’hypocrite, je ne peux pas me mentir à moi-même en faisant un sourire à quelqu’un alors que je suis énervé », s’explique Imbula aujourd’hui dans les colonnes du Parisien.

Imbula s’épanouit sur le terrain, avec un gros abattage à la clé. « Parfois, il me demande d’organiser le jeu devant la défense ; parfois, il me veut en n°8, en relayeur, et souhaite que j’attaque plus. Ça va, j’arrive à passer d’un rôle à l’autre, même si j’ai besoin de renforts quand je me retrouve face à deux milieux adverses », raconte-t-il.

Au-delà des consignes sur le pré, Imbula appréhende également mieux le contexte marseillais, qui l’a surpris lors de la première année. « Je savais que Guingamp était un club où ça ne parlait pas trop, c’était juste foot, maison et dodo. À Marseille, au contraire, les gens ont une grande bouche, les journalistes ont une grande bouche. Ça m’a surpris, au début, cette façon dont on parle de toi sans savoir. Ça ne m’a ni touché ni vexé, je suis un grand garçon, ce sont des broutilles. Les critiques fondées, je les ai prises pour moi, les autres… Après tout, moi aussi, dans la rue, j’ai déjà jugé quelqu’un sans le connaître. Je ne suis pas friable. Par rapport à l’année dernière, j’ai rajouté beaucoup d’ingrédients, j’ai évité certaines choses aussi. Cette première saison m’a servi de leçon », assure-t-il.

Avec une telle progression, Imbula est donc aujourdhui la pierre angulaire de l’OM, justifiant ainsi le refus de Vincent Labrune de le céder cet été alors qu’un grand club italien avait approché le président de l’OM.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports