Afrique Ghana: Asamoah Gyan « n’a pas tué son ami Castro »

Asamoah et Baffour Gyan

Asamoah Gyan rompt le silence et situe l’opinion sur la disparition mystérieuse de son ami, l’artiste ghanéen Castro Destroyer. C’était au cours d’une conférence de presse animée mercredi à Accra par le joueur et son frère, en présence de leur avocat.

Qu’est-il arrivé à Theophile Tagoe alias Castro? L’artiste de la chanson ghanéenne est-il mort? Serait-il toujours en vie, pris en ôtage quelque part par les esprits? Des questions qui demeurent toujours mystères. Mais Asamoah Gyan, accusé d’être à l’origine de la disparition de son ami, a tenu à clarifier les choses. Devant un parterre de journalistes à Accra  mercredi, le frère aîné du capitaine des Black Stars, Baffour Gyan, a simplement réfuté toute implication dans cette affaire. « C’est absurde et ridicule. (…) Nous sommes restés silencieux parce que nous ne voulions pas interférer dans les enquêtes policières. Nous étions totalement consternés. Il n’y a aucune preuve. Ce n’est que pure imagination. (…) Que ce soit clair: nous n’avons aucune part de responsabilité dans cet événement. Nous connaissions très bien « Castro ». Il était notre frère. Nous l’aimions comme l’un des nôtres« , a déclaré Baffour Gyan.

Asamoah Gyan ne serait donc pas à l’origine de la disparition de l’artiste. Mieux, la famille Gyan a coopéré avec la police sur cette affaire durant les 80 derniers jours, si l’on en croit Kissi Agyebeng, l’avocat de la famille Gyan. 

 


Les frères Gyan ont par ailleurs présenté leurs excuses à la presse pour l’agression faite sur le journaliste  sportif ghanéen Daniel Kenu , par les gardes du frère du joueur de Al Ain. « Nous nous excusons pour la colère de Baffour Gyan contre Daniel Kenu. C’est déplorable et nous croyons que cet incident ne va plus se répéter« , a déclaré Gyan qui a confessé que son succès est dû en parti au travail des médias et qu’il continuera par collaborer avec la presse. 

Castro et Janet Bandu sont portés disparus depuis le 6 juillet dernier alors qu’ils étaient en ballade, en compagnie des amis dont Gyan lui-même, sur une station balnéaire à Ada, ville située au sud-est d’Accra. Les recherches entamées depuis lors par la police maritime et des agents de secours n’ont pas encore permis de retrouver les deux personnes.

De quoi laver l’international ghanéen de tout soupçon? En tout cas, la disparition ou la mort de Castro – c’est selon – reste une énigme, une énigme que seul le temps pourra résoudre.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports

Un commentaire

  1. Castro tu restera a jamais dans nos cœur !

Comments are closed.