Afrique Togo : Vers une transition à la Fédération de football ?

togo

La Fédération Togolaise de Football fera peau neuve à l’issue du congrès de l’instance, prévue le 04 novembre 2014. A un peu plus d’un mois de cette rencontre, trois candidatures sont déjà officielles. Le juge, Kossi Adjodo, l’homme d’affaire Tino Adjeté et l’administrateur de Banque, Mathieu Mablé ont affiché d’une manière ou d’une autre, leur intention de succéder à Gabriel Ameyi, au poste depuis novembre 2010.

D’autres listes pourraient aussi voir le jour avant la clôture qui devrait être le 04 octobre, selon les textes de la FTF.

Lors de la cérémonie de tirage au sort du tournoi de l’UEMOA, tenu à Lomé la semaine dernière, le Premier ministre du Togo a mis en garde les candidats qui se bousculent pour convoiter le fauteuil de la FTF : « A la veille des élections, nous voyons beaucoup de gens s’agiter, nous n’allons pas laisser faire »,  a laissé entendre Ahoomey-Zunu dans son discours.

Transition annoncée ?

Cette phrase revient dans les esprits des uns et des autres et l’ont cherche véritablement à comprendre ce que voulait véritablement dire le chef du gouvernement du Togo. D’aucuns pensent à une transition, puisque ce bureau sortant a connu beaucoup de difficultés avec, non seulement la FIFA sur la mauvaise gestion des fonds alloués à la FTF, mais aussi avec les clubs de première et deuxième divisions : « Nous ne laisserons pas les gens continuer ce désordre. Nous ne laisserons pas prospérer la culture de la haine, de division dans notre football », a déclaré Ahoomey-Zunu.

Le gouvernement du Togo est décidé de donner une bonne image sur la gestion du football en barrant la route à ceux qui auront des mauvaises intentions : « Si nous mettons un terme à cette pratique dans la gestion à la fédération, nous réglerons en partie le mal dans le football », a-t-il insisté.

Pour cela, un tour en Suisse pour trouver des solutions avec la FIFA ne sera pas exclu. « Nous verrons avec les instances internationales de football, comment mettre un terme à la haine qui prévaut au sein de la famille du football », a-t-il annoncé.

Les discours du Premier ministre pourront-ils sonner la fin de la récréation au niveau de l’instance dirigeante du football au Togo ?

 

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com