Actu CAN 2015/ Togo : Mawouna Amevor « Jouer avec Adebayor est un plaisir »

amevor

Convoqué pour la première fois avec les Eperviers, Mawouna Amevor va rejoindre lundi le Togo, le pays de son père, pour prendre part à la double confrontation contre l’Ouganda dans le cadre des 3è et 4è journées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, Maroc 2015. Interrogé par le site officiel de son club, le joueur se dit fier de porter les couleurs de son pays d’origine : « Quand j’ai reçu l’invitation officielle, je me dis que c’est un jour spécial pour moi », a déclaré le joueur de Go Ahead Eagles.

Les dirigeants togolais ont entamé les discussions avec le joueur depuis l’été dernier. Le néo-Epervier est entré en contact après des négociations entre un représentant du football togolais et le manager du club, Foekey Booy : « Le football togolais connait une ascension depuis un certain temps, et l’organisation n’est pas assez mauvaise », explique le défenseur avant d’ajouter « On m’a dit que le Togo me suivait depuis que je jouais à Dordrecht. Maintenant jouer pour le pays de son origine est une fierté. J’ai la nationalité néerlandaise, mais je me rend compte que, jouer pour les Oranges sera très difficile ».

Amevor, depuis sa naissance, n’a jamais mis pied au Togo : « Je vais découvrir mon pays, la culture, les gens et aussi les joueurs et même la langue officielle. Le français est encore nouveau pour moi. Je connais de loin le capitaine de la sélection. Emmanuel Adebayor évolue à Tottenham. Les autres non. Maintenant jouer avec Adebayor, c’est un plaisir».

Le Togo est dernier du groupe après avoir perdu les deux premiers matchs, d’abord contre la Guinée au Maroc (2-1) et enfin contre la Ghana à Lomé (2-3):« Le Togo a perdu ses deux premiers match, donc il est vraiment important de relever la tête ; et j’espère que je vais contribuer sur le terrain pour que le Togo se relance dans la course».

Mais avant de se rendre à Lomé, Amevor va jouer le match qui oppose sa formation au FC Utrecht : « C’est mon souci à l’heure actuelle. Utrecht, d’abord et l’Ouganda après », a-t-il conclu.

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com