Afrique CAN 2015 : Le Burkina Faso récupère Pitroipa et Djakaridja Koné

Football - 2013 Africa Cup of Nations Finals - Quarterfinals - Burkina Faso v Togo - Mbombela Stadium - Nelspruit

C’est sans Jonathan Pitroipa et Djakaridja Koné que les Etalons sont tombés dans l’antre des Panthères, samedi dernier. La manche aller de la double-confrontation Gabon – Burkina Faso, a vu les Panthères du Gabon disposer du Burkina Faso sur le score sur un score de 2-0. Jonathan Pitroipa et Djakaridja Koné étaient absents pour ce match aller. Mais Pour son match retour face au Gabon, mercredi à Ouagadougou, le Burkina Faso, va récupérer ses deux cadres. Jonathan Pitroipa figurait sur la feuille de match à Libreville mais avait été ménagé, alors que le milieu défensif Djakaridja Koné était forfait. Les deux hommes ont retrouvé l’entraînement collectif depuis leur retour de Libreville.
Les Etalons du Burkina Faso se sont inclinés ce samedi dernier à Libreville face aux Panthères du Gabon, lors du match comptant pour la 3ème journée des éliminatoires de la CAN 2015 au Maroc. Une défaite qui n’entame en rien les chances de qualification du Burkina Faso qui aura l’occasion de se rattraper ce mercredi lors du match retour contre le même Gabon au stade du 4-Août de Ouagadougou.

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

2 Commentaires

  1. Je crois que celui qui a écrit cet article est un journaliste burkinabe si ce n’est le cas apprenez a garder votre neutralité et ne pas nous parler que des burkinabe ils n’ont pas joué seul il n’y a pas qu’eux qui ont encore leur chance de qualif bref faites convenablement votre travail et donner nous la bonne information le retour c’est à quelle heure opar exemple?

  2. On verra aujourd’hui qui est vraiment le roi de la poule. On n’a pas besoin de trop parler. Le Gabon doit remercier paul put pour n’avoir pas alignés ces deux cadres. Oui ils seront présents aujourd’hui que ça plaise ou pas aux gabonais; on verra qui est qui. il n’y aura plus avantage d’arbitre où ce maudit arbitre nous a refuser un but logique. dans qlq heures

Comments are closed.