Afrique du Sud La case prison pour Oscar Pistorius ?

pisto (Copier)

Oscar Pistorius est de retour au tribunal depuis lundi dans le cadre de son procès. Accusé du meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp, le 14 février 2013, l’athlète sud-africain comparait pour homicide involontaire. Le verdict final sera connu en fin de semaine et Pistorius risque une lourde peine de prison.

Ou pas. Puisque la défense plaide pour des travaux d’intérêt général pour l’ancien champion paralympique. « Il fera huit heures deux fois par mois » pendant trois ans, sous le régime des arrêts domiciliaires, a suggéré Joel Maringa, travailleur social dans le système pénitentiaire, qui est venu lire le rapport établi sur Pistorius par ses services, avant d’ajouter que « l’accusé bénéficiera d’une surveillance correctionnelle, et aura la possibilité de se restructurer et de modifier son comportement ». La défense a aussi fait citer le manager Pete Van Zyl qui a énuméré les nombreuses œuvres de charité auxquelles Pistorius consacrait une partie de son temps avant le drame et fait le portrait d’un athlète au grand cœur qui « redonnait espoir, et même plus, donnait des conseils » aux nombreuses personnes qui le sollicitaient.

Des propositions rejetées par le Procureur Gerrie Nel. Pistorius est en liberté sous caution depuis 2014. Son procès est l’un des plus médiatisés de la planète.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com