Afrique Mauritanie : Ould Yahya répond aux critiques après la déroute face au Maroc

ould yahya

Après la lourde défaite (5-0) des Mourabitounes face au Maroc en match amical, le président de la fédération de la Mauritanie, Ahmed Ould Yahya a essuyé des critiques venant des journalistes et du public sportif. Invité, le président de la FFFRIM s’est défendu en disant qu’il s’agit: « d’une campagne de dénigrement menée par certains journalistes en mal avec la Fédération. Moi je suis à la Fédération depuis trois ans et je travaille en mon âme et conscience avec mon équipe pour promouvoir le football. Je pense très sincèrement que l’opinion sportive demande plutôt la démission de ces journalistes sportifs qui sont là depuis plus de 20 ans et qui ne veulent pas que le football avancer. Le monde a changé et nous devons changer avec », a-t-il indiqué avant de revenir sur les journalistes qui selon lui, donnent des images négatives du pays

« Je comprends qu’un journaliste fasse des critiques constructives mais le dénigrement nous ne l’accepterons pas et tant que je serai à la tête de la Fédération je ne travaillerai pas avec ces journalistes ».

Le président est revenu sur la rencontre proprement dite : « Le Brésil, organisateur de la dernière coupe du Monde, a été dominé 7 à 1 par l’Allemagne. Une déroute peut arriver à n’importe quelle équipe. D’autre part notre défaite est due à un fait de jeu parce que nous avons fait jeu égal durant toute la première période. La sortie du gardien titulaire Souleymane et l’expulsion au début de la seconde période de son remplaçant Boubacar ont été à l’origine de cette déroute »

Il a même dénoncé l’arbitrage qui serait à l’origine de certains buts, notamment le penalty. « Ce n’était pas normal », a-t-il lancé. « Je l’ai expliqué aux organisateurs mais ils n’ont pas voulu comprendre».

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com