Athlétisme Marathon de Pékin: les Ethiopiens plus rapides dans la pollution

Beiijng-Marathon-2014

Girmay Birhanu Gebru et Fatuma Sado Dergo ont remporté ce dimanche le marathon de Pékin. Mais la performance des Ethiopiens a été reléguée au second plan par le pic de pollution.

Outre les 42,195 km, les 25 000 participants de cette édition du marathon de Pékin, équipés de masque à gaz pour certain, ont dû affronter un air suffocant sur le tracé. Et pour cause, le niveau de pollution de Beijing était 15 fois supérieurs aux niveaux recommandés. Les particules fines PM2,5, qui peuvent pénétrer en profondeur dans les poumons, ont atteint des niveaux supérieurs à 400 microgrammes par m3 dans certains quartiers de Pékin. Le seuil maximum quotidien recommandé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est de 25. Malgré tout, les organisateurs ont refusé de reporter ou retarder le départ de cette course, expliquant notamment avoir recruté du personnel médical en conséquent.

La capitale de la Chine est confrontée à de sérieux problèmes de pollution de son air en raison de l’utilisation du charbon pour la production de l’électricité mais aussi l’augmentation des véhicules en circulation.

C’est dans cet atmosphère que Girmay Birhanu Gebru a dominé en 2h 10’42 la course masculine. Sa compatriote Fatuma Sado Dergo s’est imposée chez les dames en 2h 30min 03.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS