Afrique Rallye Afrique : Sebuguzi et Ramiandrisoa sacrés Champions

Madagascar 4

Dernière ligne droite. La saison touche presque à sa fin dans la plupart des pays en Afrique. Et les titres commencent à pleuvoir.  Ainsi, en Ouganda, Ronald Sebuguzi (Mitsubishi EvoX) est sacré Champion à l’issue l’Independence Rally disputé les 3, 4 et 5 Octobre et remporté par Omar Mayanja (Subaru).

Une deuxième place a suffi au pilote de la Mitsubishi Evo9 pour ravir la couronne nationale. Seb succède ainsi à Jas Mangat, souvent absent cette saison, parce que retenu par des obligations professionnelles.

Madagascar 3

Une semaine plus tard, Olivier Ramiandrisoa (Subaru N15) est également sacré Champion de Madagascar -pour la deuxième fois après 2012- au terme du rallye tour de Tanà avant dernière manche du championnat malgache. L’abandon de ses concurrents principaux (Boom Patrick Solofonirina et Ando Randrianarivony) a un peu facilité la tâche d’Olivier. Le dernier qui aurait pu retarder son sacre était Thierry Louis Rabekoto mais ce dernier est trahi par sa Subaru N12 à 500 mètres de l’arrivée de la dernière spéciale, laissant filer Olivier vers la succession de Mathieu Andrianjafy qui n’a fait qu’une apparition cette saison. La Peugeot 208 de ce dernier n’étant pas autorisée à courir.

L’autre fait marquant pour le rallye africain ces dernières semaines est la participation de 10 équipages venant du continent au Rallye Terre de Cardabelles en France. L’Ivoirien Eric Pages  au volant d’une Mitsubishi Evo9 s’est classé meilleur africain en occupant le 25è rang du général, deux places devant Alain Ambrosino également sur une Evo9. Moriféré Soumaoro (EvoX) pointe au 30è rang final.

Loic Malherbe, Marc Molinié, Kevin Ligonnet et Luc Jacquelin, tous sur des Citroën Saxo T4 à quatre roues motrices, ont terminé respectivement aux 55ème, 56ème, 63ème et 71ème places finales.

Le Malgache Andry Rakotomalala place sa 106 Peugeot 76è des 85 voitures à l’arrivée sur les 138 au départ.

Rudy Cantanhede rentre au Burundi « très heureux » de sa participation à ce rallye malgré un abandon sur la liaison avant la dernière épreuve chronométrée.

Les autres concurrents et la presse guettaient l’Ivoirien Gary Chaynes, leader du Championnat d’Afrique, associé à l’un des meilleurs copilotes du Championnat de France, Olivier Fournier. Mais ils n’ont même pas pu prendre le départ à cause d’un souci électronique sur leur Mitsubishi EvoX.

C’est le Français Jean Marie Cuoq qui a remporté ce rallye Terre de Cardabelles au volant d’une WRC Citroën C4.