Afrique CAN 2015: Un report ? non, Henri Bedimo préfère une annulation !

Bedimo cam nvo

Après Vincent Enyeama, c’est au tour d’Henri Bedimo de se prononcer sur la prochaine Coupe d’Afrique des Nations 2015 et la question de son report pour cause du virus Ebola. Le défenseur des Lions indomptables n’est pas d’accord avec un report de la compétition. Pour Henri Bedimo, il vaut mieux annuler la CAN 2015 que le déplacer.

« Je comprends les réticences du Maroc. Il faut prendre toutes les précautions. Il y aura des déplacements massifs de supporters. C’est aux autorités de la CAF (Confédération Africaine de Football, Ndlr.) de prendre les meilleures dispositions pour le Maroc. Si le Maroc confirme qu’il ne veut pas organiser, il faudra voir s’il y a un pays de repli. Déplacer la compétition, ça perdra de sa saveur. La CAN, c’est toujours en janvier. J’en ai même entendu dire qu’il faut déplacer vers un pays européen… C’est n’importe quoi ! Autant l’annuler. », a dit le défenseur de l’Olympique lyonnais à L’Equipe.

Interrogé sur le même sujet cette semaine, le gardien de but  du Nigeria, Vincent Enyeama, a lui aussi opté pour une annulation de la CAN 2015.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

3 Commentaires

  1. Annulé la compétition n’est peut-être pas l’option ideale mais le Maroc doit renforcer l’entrée à ses frontière en y installant un dispositif de dépistage sur tout les voyageurs à destination des pays concernés.

  2. Je pense que le Maroc a proposé la meilleur solution, celle de reporter la CAN jusqu’en juin date de la fin des championnats européen. D’ailleurs d’ici là j’ai entendu dire que les russes et les américains commercialiseront leur vaccins anti-ebola. Donc pourquoi exposé une si grande population à un virus aussi mortel rien que pour rester fidèle aux traditions de la CAF et organiser la CAN en Janvier. Même la FIFA a accepter de reporter la coupe du monde au Qatar à cause de la chaleur et tenir compte des spécificités climatiques de la région alors que la CAF et face à un virus aussi dangereux refuse. Il faut aussi noté que vu la proximité géographique du Maroc avec l’Europe il y aura pas mal d’immigrer africains qui viendrons encourager leurs équipes… imaginer les dégâts. Le Maroc comme la plus grande majorité des pays du monde (même les plus développer) n’a pas les moyens techniques pour contrôler le virus lors d’un si grand déplacement de supporters. Vaut mieux prévenir que guérir.

  3. ouagadouman

    Je suis tout à fais d’accord avec vous. Cette CAN pourrai devenir un nouveau épicentre de la maladie et se propager plus loin qu’en afrique.

Comments are closed.