Afrique Sétif / Akram Djahnit : « Une finale, ça se gagne, ça ne se joue pas »

Akram Djahnit

L’ES Sétif et l’AS Vita Club se sont neutralisées 2 à 2 en finale aller de la Ligue des champions d’Afrique de football disputée dimanche au stade Tata-Raphaël de Kinshasa (RD Congo). L’Entente de Sétif prend néanmoins une bonne option sur la victoire finale, mais devra se méfier d’une équipe comme elle meilleure à l’extérieur que sur sa pelouse.
« C’est un bon résultat dans la mesure où on jouera plus à l’aise chez nous à Blida. On sera sans pression. Au contraire, ce sont les Congolais qui seront dans l’impérieuse nécessité de l’emporter. Ce résultat nous donne beaucoup plus de confiance, d’autant plus qu’il a été réalisé face à un adversaire très coriace, a confié l’attaquant Akram Djahnit auteur du second but de Sétif. C’est une équipe qui pratique du beau jeu. Toutefois, je peux vous dire que nous avons raté de nombreuses occasions lors de ce match. On pouvait même le gagner car on était bien préparés. La preuve, c’est que nous avons mené au score à deux reprises, » a ajouté l’avant centre de Sétif.

« Une finale, ça se gagne, ça ne se joue pas. Nous allons tout faire pour gagner. On sait que l’adversaire joue bien à l’extérieur. La preuve, c’est qu’il est allé chercher sa qualification pour la finale du côté de Sfax. On prend cela en considération pour bien négocier cette ultime manche ».

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com