Algérie Judo: L’Afrique en bronze à Abu Dhabi

Grâce à Taciana Lima (GBS / -48kg) et Lyes Bouyakoub (ALG / -100kg), le judo africain est reparti du Grand Chelem d’Abu Dhabi avec deux médailles de bronze.
Taciana Lima continue de montrer qu’elle est l’une des plus régulières -48kg au monde. La Bissau-guinéenne a décroché le bronze dans la plus petite catégorie féminine. Avec deux victoires en moins d’une minute, la championne d’Afrique en titre avait commencé la journée à la perfection. Mais la judokate d’origine brésilienne a plié dans les derniers instants de la demi-finale face à la Hongroise, Eva Csernoviczki. Cela n’allait pas l’empêcher de monter sur le podium, puisqu’elle s’est imposée par Ippon au sol, face à Dilara Lokmanhekim  (TUR) dans le combat pour la troisième place.
Lyes Bouyakoub lui a étonné ce dimanche, sur les tatamis d’Abu Dhabi. Vainqueur du Suisse Orlik au 1er tour, il ne s’est incliné qu’aux pénalités face à Cyrille Maret, n°2 mondial. Repêché, l’Algérien a éliminé l’Egyptien Ramadan Darwish, pourtant médaillé à deux reprises ces dernières semaines sur la scène internationale, pour avoir une chance de monter sur le podium. Dans le combat pour la 3ème place, le champion d’Afrique en titre ne partait, encore une fois pas favori, face à Elmar Gasimov, n°6 mondial. Mais au jeu des pénalités, c’est bien le natif d’Alger qui s’en est sorti pour ramener une belle médaille de bronze.