Autres Sports Championnats du monde 2015 de Karaté: Le Sénégal retenu à Dakar « faute de visas »

karate

Invraisemblable! Le Sénégal ne participera pas sauf surprise de dernière minute, à la 22e édition des championnats du monde de Karaté qui démarrent ce mercredi 5 novembre à Brême en Allemagne et ce, jusqu’au 9 novembre. 

La révélation a été faite à l’issue d’une conférence de presse tenue à Dakar par le président de la fédération sénégalaise de Karaté Mamadou Sarr.
Selon ce dernier:  » cela s’explique par le fait que les demandes de visas qui avaient été introduites au niveau de la représentation diplomatique allemande basée à Dakar, n’ont pas donné un échos favorable« .
Et pour le patron du karaté sénégalais: «  c’est à la fois inexplicable et inacceptable en ce sens que le Sénégal est un pays respecté, le Karaté qu’il dirige une des disciplines parmi les plus titrées mondiales et sur le plan continental« .
Revenant sur les motifs de ce « refus », il dira :  » que l’ambassade soupçonne une volonté de certains athlètes de s’expatrier en marge de cette compétition ( NDLR: ce qui avait été noté il y a quelques années en Italie quand des karatékas sénégalais s’étaient évaporés dans la nature aprés une compétition internationale). »
Ce qui est faux  » pense t-il «  car sous son magistère aucun cas du genre n’a été noté« . En tous les cas, cette absence a créé une nouvelle polémique dans le monde sénégalais du Karaté.
Certains expatriés et professionnels qui vivent en Europe et qui avaient été écartés par la fédération au profit de « locaux », ont directement accusé le président de la fédé sénégalaise comme  » seul responsable ».
A les en croire:  » ce dernier n’avait pas besoin de chercher des visas pour des athlètes alors qu’il a sous sa main des tireurs qui sont sur place et qui se sont, bien entrainés pour ces championnats du monde« .
Des tireurs qui, malheureusement ne seront pas de la partie. Les inscriptions ayant été bouclées et les tirages effectués. Pour des compétitions qui démarrent ce matin à Brême.
En attendant, le débat enfle au Sénégal sur cet autre épisode du Karaté sénégalais en lambeaux depuis quelques années.
Publié par Oumar DIARRA pour Africa Top Sports

OumarouATS