Actu [Exclu] Elim CAN 2015, l’assassinat de Meyiwa, SuperSport: Dove Wome dit tout !

Womé Dové

C’est sous un air de revanche que le Togo va affronter la Guinée ce 15 novembre à Kegué, pour le compte de la 5è journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de football. Les Eperviers n’ont toujours pas digérés leur défaite (1-2) au Maroc contre le Syli National lors de la première journée, alors qu’ils se sont pourtant procurés plusieurs occasions.

Une rencontre qui s’annonce aussi comme une finale, pour composter le ticket pour la qualification. Emmanuel Adebayor et ses coéquipiers en sont conscients ; en témoigne cette interview que nous a accordée Womé Dové.

« Je pense que le match contre la Guinée est plus important, donc on doit se concentrer pour cette rencontre plus que celle du Ghana. On est entrain de prendre le dernier virage pour la CAN. On a plus droit à l’erreur alors », a confié à Africa Top Sports, l’international togolais de SuperSport United. Le milieu offensif qui a inscrit 4 buts en cinq matchs en Afrique du Sud avec sa formation, se montre confiant pour une victoire face au Syli National.

«  On a les moyens pour renverser la Guinée, car on joue chez nous à la maison. Je suis confiant, en voyant le nombre d’occasion qu’on a eu lors du match aller et surtout la confiance que le groupe a actuellement, c’est un atout pour nous et pour le public togolais », a-t-il précisé avant de revenir sur ses bonnes prestations avec son club dans le championnat d’Afrique du Sud.

« Je pense que, marquer des buts et faire gagner l’équipe dépendent du coach qui te fait confiance. Même dans les mauvais jours, il croit toujours à moi. Donc je donne l’honneur au coach qui fait confiance en moi et m’encourage »

Arrivé un peu tardivement en provenance de Mamelodi Sundowns, le Togolais a démarré la saison avec le groupe en tant que remplaçant. Actuellement, il débute chaque match et ceci « est le fruit d’un travail que j’ai fourni » a mentionné celui qui passe sa quatrième saison en Afrique du Sud, après avoir joué pour Free State Stars, Mamelodi Sundowns. Mais un événement est venu gâcher son bon début de saison: la mort du gardien des Orlando Pirates et des Bafana bafana, Senzo Meyiwa.

«  J’ai ressenti la même chose comme les Sud-africains. Quelqu’un que tu connais bien, ayant un grand potentiel et qui a été tué par balles, ça fait mal. C’est comme on rêve. Jusqu’à ce jour, je ne crois pas mais voilà, c’est le passé, maintenant. Mais il y’a des passés inoubliables. Il reste un grand gardien dans nos cœurs »a-t-il conclu.

Avant de rallier Lomé pour prendre part aux deux dernières rencontres des éliminatoires, l’ancien joueur de Maranatha de Fiokpo, jouera avec son club contre Orlando Pirates (samedi), dans le cadre des demi-finales de la Coupe de la Ligue.

 

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com