Afrique Football, occultisme, pratiques malsaines… : les révélations troublantes de Yapi-Yapo

Yapi-Yapo

« J’ai pu réaliser mon rêve très tôt, celui d’être un footballeur professionnel. Et cela a fait que je suis très vite devenu populaire, avoir de l’argent. Et le monde qui est lié au football s’est très vite ouvert à moi. Etre populaire vous ouvre des portes qui ne sont pas forcément bonnes. Les vices, la perversité, la débauche, la pornographie, la masturbation…». Gilles Yapi-Yapo, footballeur international ivoirien, rompt le silence et nous conduit dans sa chambre secrète, où pratiques sataniques et immorales avaient longtemps fait bon ménage.

Yapi-Yapo, ancien académicien de Mimos Sifcom est aujourd’hui chrétien. Une conversion née de graves problèmes que le joueur a commencé à avoir du fait d’avoir fondé sa gloire, son pouvoir et sa carrière sur des pratiques des plus insoupçonnables. « Et à un moment donné je me suis senti exclave de ces choses. J’avais bâti ma vie sur le football, ma personnalité était fondée sur le foot, mon identité était le foot. Et il est arrivé à un moment de ma vie où tout cela a commencé à basculer tout autour de moi. Et j’ai commencé à avoir des problèmes de santé, certes pas graves mais juste suffisants pour m’empêcher de jouer », confie l’Eléphant sur le site undeplus.net, repris par abidjan-immobilier.net. Avant de révéler que la recherche effrénée de la gloire a un prix. : « J’ai même eu des pensées de suicide. Dans le monde occulte on m’a demandé de sacrifier mon fils. Mais il y a eu une force en moi que je ne pouvais pas expliqué en ce moment qui m’a amené à dire non ».

La rencontre qui allait changer sa vie

Heureusement, Yapi-Yapo avait une copine qui était chrétienne. Grâce à elle, l’ex-coéquipier de Didier Drogba est passé « du royaume des ténèbres à celui de la lumière ». Enfin, le bonheur ! « Et aujourd’hui je suis heureux d’appartenir au Seigneur. Ma vie c’est Christ, au fond de moi c’est Christ, mon identité c’est Christ. Ce n’est pas médiatisé mon transfert mais j’ai été transferé à un prix inestimable du royaume des ténèbres au Royaume des lumières au prix du sang de Christ. Je suis vraiment très heureux d’appartenir à la famille de Christ» », confie Yapi-Yapo.

La partie immergée de l’iceberg

Il y a un peu plus d’un an, nous publiions un article intitulé : « Football : Les pratiques occultes au sein des équipes africaines, mythe ou réalité ? ». Dans cet article, il a été mis en évidence les révélations d’un joueur camerounais, Benjamin Diboué devenu homme d’affaires pour, dit-il, dénoncer les pratiques magico-sataniques dans le football. Il avait à l’époque cité des noms de joueurs qui auraient fondé leur carrière et leur gloire sur l’occultisme. Vrai ou faux ? La gloire a toujours un prix, quelle que soit sa nature !

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports