Afrique CAN 2015: Plus de 4 pays pour remplacer le Maroc, la Guinée équatoriale en pôle ?

omari

La CAN 2015 cherche pays organisateur. La compétition est désormais orpheline d’un pays pour l’abriter depuis le désistement du Maroc pour cause de virus Ebola. « Le Maroc n’a pas l’intention de céder face aux injonctions de la CAF car le risque sanitaire est trop grand », a déclaré Mohamed Ouzzine, ministre des Sports.

La CAF  a constaté mardi le refus du Maroc de maintenir la CAN 2015 aux dates prévues et a disqualifié les Lions de l’Atlas de cette 30è édition. « Le Comité Exécutif confirme que la Coupe d’Afrique des Nations Orange 2015 n’aura pas lieu au Maroc« , peut-on lire dans un communiqué ce mardi à l’issue de la réunion. Place maintenant à l’identité du nouveau pays organisateur. Alors que tout le monde s’attendait à un nom, la CAF fait durer le suspens.

La Guinée équatoriale pour abriter la CAN 2015 ?

« Le Comité Exécutif a pris note de la réception, le 10 Novembre 2014, de quelques candidatures d’associations nationales confirmant leur souhait d’organiser la compétition 2015 aux dates arrêtées. Ces candidatures sont actuellement à l’étude, et le Comité Exécutif finalisera la sélection de l’association nationale retenue sous peu, et confirmera le lieu et la date du tirage au sort de la phase finale par la même occasion« , poursuit le communiqué.

Dans une intervention médiatique, Constant Omari Sélémani, membre du Comité exécutif de la CAF, a apporté a lâché quelques indices sur les pays candidats: « plus de 4 pays sont candidats à l’organisation de la CAN 2015. Vous serez informés dès que la Commission aura fait son travail« . Mais déjà des informations tendent à faire croire que le nom du fameux pays est connu. Selon la chaine égyptienne MBC 2, c’est la Guinée équatoriale qui abritera la CAN 2015. Souvent bien informée, MBC 2 indique qu’une mission d’inspection sera très vite envoyée dans le pays pour mettre les choses en ordre.

 

Toutefois, d’autres pays comme l’Angola, le Gabon ou encore le Nigéria sont cités comme candidats potentiels au remplacement du Maroc. L’Egypte, pour sa part, a réitéré son désir d’abriter seulement l’édition de 2017.  

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com