Afrique CAN 2015: Le Maroc répond à la CAF

ouzzine

Disqualifié de la CAN 2015 pour refus de maintenir la compétition aux dates prévues (17 janvier-8 février), le Maroc attend d’autres sanctions de la CAF (Confédération africaine de football). Cependant, le pays ne compte pas rester les bras croisés. D’ores et déjà, Mohamed Ouzzine, le ministre des Sports est intervenu mardi en réaction aux décisions de la CAF.

«Tout pays a le droit de prendre des précautions pour garantir la sécurité de ses citoyens. Le Maroc n’a pas refusé d’organiser la CAN. Nous faisons face à une épidémie dangereuse que le monde entier a du mal à juguler», a t-il indiqué.

Pas plus choqué que cela de la disqualification des Lions de l’Atlas, Ouzzine relativise: « Le Maroc ne va pas participer et c’est quelque part normal : nous étions qualifiés en tant que pays organisateur« .

Selon les informations, un bras de fer juridique s’annonce entre le Maroc et la CAF. Le royaume chérifien s’est déjà dotés d’avocats pour plaider le « cas de force majeur » en ce qui concerne sa demande de report de la CAN 2015. Tandis que tout porte à croire que l’instance continentale s’apprête à dévoiler des sanctions complémentaires lourdes à l’encontre du pays. On parle d’une disqualification des deux prochaines CAN et d’une amende de 50.000 dollars.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com