Afrique CAN 2015- Papiss Cissé: « C’est un match capital » contre l’Egypte

Papiss Cissé

Le Sénégal se déplacera au Caire, ce samedi pour affronter l’Egypte, lors de la 5è journée (Gr D), des qualifications à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2015), avec l’obligation, au moins, d’éviter la défaite. Second de leur  groupe avec 7 points, devant l’Egypte (6 pts), Papiss Cissé et les Lions de la Teranga seront dos au mur dans un match, considéré comme l’une des affiches de la prochaine journée des qualifications.
« La pression est sur tout le monde, car c’est un match capital, mais cette pression sera positive. Elle doit nous permettre d’avoir les trois points de la victoire », a confié Papiss Cissé dans les propos relayés par galsenfoot.com. Et pour l’attaquant sénégalais de Newcastle, la rencontre face à l’Egypte va se jouer : « Sur la concentration du début à la fin. On a en manqué lors des dernières minutes du match contre la Tunisie. Nous devons aussi faire preuve de solidarité, d’efficacité et de rigueur. Rien ne doit être laissé en rade »

 

 

Après un début très intéressant, deux succès face à l’Egypte et le Botswana (2-0), et un nul face à la Tunisie (0-0), à Dakar, la suite pour Papiss Cissé et ses coéquipiers n’a pas été concluante, avec une défaite dans les arrêts de jeu (1-0), en match retour, face à la Tunisie. Avec un excellent milieu de terrain, les Sénégalais imposent leur domination sur le terrain. Ils disposent d’attaquants rapides comme Papiss Cissé (Newcastle, Ang) et Diafra Sakho (West Ham). Mais cette attaque de feu semble être inefficace face aux buts adverses ces derniers matchs surtout lors de la dernière rencontre contre les Aigles de Carthage.
« On a manqué d’efficacité, mais ça, c’est le football. Tu peux dominer durant tout le match, mais cela ne veut pas dire que tu vas forcément gagner. Face à la Tunisie, on en a eu la preuve. On va travailler l’efficacité devant les buts. On sait qu’en ce moment, on n’a pas trop de réussite en équipe nationale. Le coach est en train de faire son travail et nous aussi on est en train de se concentrer pour faire ce que l’on a à faire, » a reconnu Papiss Cissé avant d’ajouter : « La défense et le milieu de terrain font leur travail. Si on ne gagne pas, on va dire que c’est nous, attaquants, qui ne faisons pas notre travail. Il ne faut pas se voiler la face. On est conscient de cela. Moi, comme les autres attaquants, nous savons tous que nous devons nous montrer plus décisifs. Pour nos deux prochains matchs, on espère que la réussite va nous sourire. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com