Basket-Ball NBA : les Lakers se prennent une giffle, malgré un Kobe Bryant à 44 points

kobe bryant

Auteur de son pire match en carrière face aux Spurs (1/14 au tir), à sa décharge il a joué malade, Kobe Bryant, remis de son infection virale, était sur le parquet du Staples Center cette nuit.  Aux prises avec Golden State, les Lakers ont été humiliés, 115-136.

C’est la quadrirème défaite de suite des Or et Pourpre qui n’en finissent plus de s’enfoncer. Malgré les 44 points de Kobe Bryant en 31 minutes le match a perdu tout suspense après seulement 9 minutes de jeu. Emmenés par Stephen Curry (30 points, 15 passes), les Warriors mènent de 19 points. Kobe, bien que touché à l’œil, n’abandonne pas, il plante un tire longue distance pour réduire l’écart (23-34 Q1). Mais la combativité du vétéran Vino (36 ans) est vaine face aux hommes de Steve Kerr. A la suite de Curry Marreese Speights (24 pts) et d’Andrew Bogut (15 pts, 10 rbds) continuent de martyriser la Laker Nation ; +19 à la pause (74-55).

Aucune chirurgie tentée par Byron Scott et son staff ne stoppe l’hémorragie. Les Warriors continuent leur démonstration et comptent 36 points à l’entame du dernier quart temps. Un dernier quart que Kobe Bryant va suivre depuis le banc. Le cinq majeur de Golden State à 10 points et plus passe le relais aux benchers pour terminer le travail. Andre Iguodala s’est fendu de 10 points et 3 rebonds pour cette huitième victoire (2 défaites) de Golden State qui réalise son meilleur début de saison depuis 1795. Quant à Los Angeles Lakers le pire cauchemar de son histoire se prolonge avec une neuvième défaite en dix matchs.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS