Afrique OL: Pourquoi Fékir veut-il se faire prier?

Fékir

Nabil Fékir se croirait-il indispensable au point de se faire prier par l’Algérie, son pays natal, ou la France, son pays d’adoption? C’est en tout cas l’impression qui se dégage des dernières déclarations du père de l’ailier de l’OL qui a donc fait savoir que son fils avait dit non aux Fennecs pour la Coupe d’Afrique des Nations, préférant se concentrer sur son club. 

« Il (Fékir, ndlr) veut se concentrer uniquement sur l’OL. C’est le club de son cœur et la seule chose qui l’intéresse, c’est d’accomplir une saison pleine avec l’OL. À la maison, on n’en parle même pas. Entre les Bleus et les Fennecs, Nabil ne sait pas. Je suis né et j’ai vécu en Algérie et je serais fier s’il jouait pour elle. Mais c’est lui qui décidera. Il n’y pense pas pour l’instant et son seul choix, c’est l’OL », a confié Mohamed Fékir au Progrès. Christian Gourcuff, qui a déjà discuté et supervisé le joueur, peut tout de même le convoquer pour le mois de janvier prochain s’il le désire, avec le risque que Fékir soit obligé de dire oui, puisque dans le cas contraire il s’exposerait à une sanction.Une option qui ne semble pour le moment pas privilégiée dans l’esprit de l’ancien coach de Lorient, même si un Fékir en grande forme aurait été un atout de poids pour les ambitions algériennes en Guinée Equatoriale.

Heureusement que l’Algérie n’a pas eu besoin de Fékir -fût-il brillant- pour se qualifier pour la CAN, encore moins pour sa brillante participation à la dernière Coupe du monde.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports