Afrique Bessong: Trajectoire originale d’un footballeur devenu jardinier

Emmanuel Bessong

A Guingamp, on ne peut pas fouler le gazon sans autorisation et pour cause. Emmanuel Bessong est désormais seul maître à bord. Un jardinier loin d’etre maladroit avec ses pieds. 

Tout le monde connaît l’histoire d’Adil Rami, passé du poste de jardinier municipal de la ville de Fréjus au maillot Bleu. Emmanuel Bessong, lui, a fait le chemin inverse et s’en porte très bien. Né au à Yaoundé au Cameroun, Emmanuel Bessong décide de quitter l’Afrique pour devenir footballeur professionnel. Indonésie, Chine, Allemagne, Turquie, pendant sept saisons, il voyage pour vivre sa passion. Une passion qu’il prolonge aujourd’hui sur la pelouse du Roudourou, où il est est devenu depuis cet été le jardinier officiel de l’En Avant Guingamp, après avoir été recruté au Havre. En un mot, c’est une trajectoire aussi rare qu’originale pour le Camerounais.

Débarqué en France en 2001, Bessong a d’abord passé quelques saisons en amateur,tout en ne quittant pas d’une semelle son souhait de devenir entraîneur. Mais, très vite, le quotidien le rattrape. Il sera jardinier pour une société privée puis pour le club du Havre pendant six années. Il est ensuite recruté par Guingamp en août dernier.

Considéré par Jocelyn Gourvennec comme un membre à part entière du staff guingampais, Bessong est le grand artisan de la remontée du club au classement officiel des pelouses de Ligue 1. 19e en 2013, le club costarmoricain est provisoirement 5e après quatorze journées.

« Je reste en contact du terrain, des joueurs, je peux suivre les matches comme je veux. C’est comme si j’étais encore dans le bain« , a-t-il déclaré à lequipe.fr qui lui a dressé le « portrait d’un jardinier attachant et atypique« .

 

 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports

Un commentaire

  1. j’aime bien cela

Comments are closed.