Europe Mondiaux 2018 et 2022: Platini répond aux accusations de corruption

Michel Platini

Michel Platini, sur qui planent à nouveaux des soupçons de corruption liée à l’attribution des Coupes du monde 2018 et 2022, est sorti de son silence pour faire une mise au point.

Dans sa dernière édition, The Sunday Times affirme que Michel Platini a été corrompu par la Russie. En effet, le président de l’Uefa et membre du comité exécutif de la Fifa aurait reçu un tableau Picasso de la part du pays qui accueille la compétition internationale dans quatre ans. Dans des propos rapportés par Europe 1, il a répondu à ces accusations. « J’aimerais préciser que les allégations du Sunday Times sont totalement fictives et que ce journal reconnaît d’ailleurs lui-même ne détenir aucune preuve venant étayer cette rumeur ridicule. Cette affaire est maintenant entre les mains de mes conseillers juridiques pour d’éventuelles poursuites en diffamation », a répliqué le Français qui a voté pour désigner le pays hôte des Mondiaux 2018 et 2022.

De quoi blanchir Platini de tout soupçon? En tout cas, le journal avait affirmé que le comité de candidature britannique pour le Mondial-2018, finalement donné à la Russie, détenait un fichier secret contenant des accusations, non prouvées, d’achats et d’échanges de votes lors de la procédure d’attribution des Mondiaux-2018 et 2022.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports