Actu CAN 2015-Groupe D : Côte d’ivoire et Cameroun se retrouvent, Mali et Guinée en embuscade

groupe D

Le Cameroun est sans doute le favori du groupe D de la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations de football qui aura lieu en Guinée Equatoriale. Les Lions Indomptables qui, ont remporté le trophée à quatre reprises 1984, 1988, 2000 et 2002, ont la faveur des pronostics, même s’ils ont manqué les deux derniers s rendez-vous, ceux de 2012 et 2013. Les poulains du technicien Volker Finke ont été impressionnants lors des éliminatoires, en terminant devant la Côte d’Ivoire. La jeunesse de l’effectif (à l’instar de  Vincent Aboubakar et Njie) conjuguée à l’expérience des vieux loups comme Nicola Nkoulou et autres Stephane Mbia, permettra au Cameroun de tirer son épingle du jeu. Mais attention à la suffisance.

côte d'ivoire

Vainqueur en 1992 et double finaliste en 2006 et 2012, la Côte d’Ivoire participera à sa 21 è édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Les Eléphants, considérés eux aussi comme l’un des favoris de la compétition, doivent chercher une deuxième place pour se qualifier pour le tour prochain, devant le Mali et la Guinée.  Hervé Renard et ses joueurs ont eu du mal à prendre leur marque lors des éliminatoires. Ils se sont qualifiés au cours de la dernière journée après une rencontre de la « honte » disputée contre le Cameroun. Gervinho, Yaya Touré et surtout le retour de Kolo, son frère, pourront apporter un plus dans le jeu des Éléphants.

Malia's players celebrate after a goal d

Le Mali et la Guinée Conakry vont jouer le trouble fête dans ce groupe. Si les Aigles partent devant le Syli National en terme de résultats (Le Mali a occupé la troisième place de la compétition en 2012 et 2013, alors que la Guinée a été absente lors de la dernière édition), ils doivent faire attention, surtout dans le derby qu’ils disputeront contre la Guinée, mentalement aguerrie, pour avoir joué tous ses matchs à domicile au Maroc, à cause du virus Ebola. Seydou Keita et ses coéquipiers, qui ont eu beaucoup de difficultés en éliminatoires, (battus par les Antilopes de Walyas à Bamako) doivent cravacher dur pour sortir la tête de l’eau. L’expérience de Henry Kasperscak peut peser dans la balance.

guinée

Michel Dussuyer, qui sait ce qu’il veut, va certainement trouver une clé pour s’en sortir dans ce groupe. Le « philosophe technicien » qui aura sur lui les cameras pour avoir déposé sur le carreau le Togo, quart de finaliste de la dernière CAN 2013, préparera un plan pour déjouer les pronostics. Le technicien français a des éléments pour. Ibrahim Traoré du Borussia Mönchengladbach et autre Mohamed Yattarra de Lyon, Seydouba Soumah de Bratislava, ont des argument à faire valoir. La seule fausse note est la gestion de son groupe, surtout, le joueur le plus en vue, Kevin Constant. Sera-t-il dans la liste du technicien ? Beaucoup d’incertitude sur la présence de l’ancien joueur du Milan AC.

Pour l’heure, on ne peut predire avec exactitude les deux pays qui prendront leur ticket pour le prochain tour dans ce groupe, et malin sera celui qui trouvera le juste pronostic.

 

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

5 Commentaires

  1. Van Morisson

    Vraiment monsieur le journaliste il faut tout devoiler car ce sont les deux grosses équipes (Cameroun-côté d’Ivoire) qui passeront incha allah. Les autres petits poucet tels que le mali et la guinée n’ont pas leur chance à tomber dans une poule facile. À dieux pour eux.

  2. Entre le Cameroun et la Côte d’Ivoire l’un sera bel et bien éliminé, ils payeront ainsi le prix de leur match de la honte et de parodie organisé pour éliminer la RDC. Vive la qualification de la Guinée et le Mali.
    Que les équipes de match organisées soient éliminées

  3. Moussa Traore

    Ivoire et Cameroun deux honte du foot africain des qualifications Mali et Guinée se sont honorablement qualifiés pour la CAN VIVE Mali ET Guinée bonne chance a vous

  4. Moussa, pauvre complexé, respectes les grandes équipes!

Comments are closed.