Belgique Parfait Mandanda : « Personne n’est heureux d’être sur le banc »

Parfait Mandanda

En huitième de finale de Coupe de Belgique, le Sporting de Charleroi accueille Ostende ce mercredi. Occasion pour Parfait Mandanda de renouer avec une place de titulaire. Le frère cadet de Steve Mandanda le gardien de l’OM est préféré à Penneteau. Parfait Mandanda sera ainsi titulaire dans les cages de Charleroi. L’international congolais n’a plus débuté un match depuis la 4ème journée de championnat.

« Personne n’est heureux d’être sur le banc, déclarait Parfait Mandanda. Après un moment, cela devient assez lourd. Mais il faut continuer à travailler et ne surtout pas baisser les bras. J’ai l’impression d’avoir payé les pots cassés lorsque l’équipe tournait moins bien. On a été plus critique avec moi, qu’avec d’autres. Suite à certains buts encaissés, les reproches ont fusé.»

Contraint à cirer le banc de touche depuis qu’il a perdu sa place au profit de Nicolas Penneteau en août dernier, Parfait Mandanda doit désormais se contenter des matches de Coupe. Fort heureusement pour lui, le Sporting de Charleroi en a fait son objectif numéro 1 cette saison et l’ex-gardien titulaire espère aller le plus loin possible en vue d’engranger un maximum de temps de jeu.
« Je prends la rencontre face au KVO très au sérieux, comme s’il s’agissait d’un match de championnat. Je n’ai pas, à proprement parler, à saisir ma chance. Les gens me connaissent et savent mes qualités. Les automatismes avec les autres joueurs sont toujours présents. Nous avons l’habitude de nous entraîner ensemble. Je ne me fixe qu’un seul objectif face à Ostende : rentrer victorieux et avec la qualification en poche. »

Les prochaines semaines pourrait s’avérer déterminantes pour Parfait Mandanda. Un éventuel transfert est-il à l’ordre du jour.
« Le mercato, je n’y pense pas », ajoute l’intéressé. « Cela dit, personne n’a envie de passer une saison complète sur le banc, il faut donc continuer à travailler lors des entraînements, et prouver que l’on est motivé. Je ne me prends pas la tête avec le CAN. Je suis encore jeune et si je ne suis pas repris pour cette édition, un autre CAN aura lieu dans deux ans. Je suis concentré, avant tout, sur le match de demain et sur la suite de la Coupe. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com