Foot Afrique Togo: Gabriel Ameyi arrêté, le congrès du 6 décembre compromis ?

ftflogo

C’est l’information du jour au Togo. Gabriel Ameyi, président de la fédération de football a été arrêté dans la nuit du 04 au 05 décembre alors qu’il venait de descendre d’avion en provenance de Malabo en Guinée équatoriale où il a assisté au tirage au sort de la CAN 2015. L’homme serait accusé d’escroquerie.

Mais la question qui taraude l’esprit des amoureux du football local est de savoir si le congrès extraordinaire prévu ce 6 décembre aura lieu. Cette assise déjà reportée une fois, est prévue depuis quelques semaines pour élire « la Commission électorale et la Commission de Recours en matière électorale« . En vue de préparer les prochaines élections à la tête de la FTF (Fédération togolaise de football). Mais une crise s’est installée au sein de la classe sportive en raison de divergences avec le bureau actuel de la FTF. Un bureau dont le mandat est arrivé à terme le 04 novembre dernier. La FIFA (Fédération internationale de football association) dans un courrier a autorisé Ameyi à néanmoins gérer les affaires courantes jusqu’au congrès électif.

Une délégation de la FIFA à Lomé !

Mais les derniers développements avec l’arrestation de M. Ameyi compliquent la situation. Ou pas. En réalité, l’interpellation du président de Maranatha FC de Fiokpo n’ayant aucun lien avec les affaires du football, aucune circonstance n’empêche la tenue du congrès. D’ailleurs, c’est pour ce congrès que la FIFA a dépêché depuis mercredi dernier une délégation dans la capitale togolaise pour s’entretenir avec les acteurs et trouver une solution de sortie de crise.

Jeudi, les différentes parties se sont entretenues avec Primo Corvalho, émissaire de la FIFA. Les adversaires de Gabriel Ameyi réclament le transfert du lieu du congrès pour des raisons de sécurité – il était prévu à Kpalimé dont le club Gomido a été envoyé en D2; la publication du corps électoral; le changement de présidence du congrès et la publication des noms proposés dans les commissions électorale et de recours.

Pour l’heure, le congrès est toujours maintenu. Mais les parties étaient de nouveau en discussions ce matin au ministère des Sports. On devrait en savoir plus dans les prochaines heures.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com