Afrique CAN 2015: Sénégal, Demba Ba tire à boulets rouges sur Alain Giresse

Dembasenegal (Copier)

Demba Ba ne décolère pas. Non présent dans la présélection du Sénégal concoctée par Alain Giresse pour la CAN 2015, l’attaquant est très furieux. Dès la publication de la liste, il avait déjà réclamé des excuses de la part de son entraineur. « J’ai hâte d’écouter ses excuses et de les détruire les unes après les autres« , a-t-il ainsi écrit sur Twitter.

 


Visiblement, Demba Ba n’a pas encore obtenu ses explications et ne pouvant pas attendre, le joueur de Besiktas en Turquie dégaine. dans une interview accordée au quotidien sportif Stades et reprise par de nombreuses publications, l’ancien joueur de Chelsea descend en flammes Alain Giresse. Pour Ba, le technicien français est sous influence. « Après la publication de la liste, on a l’impression d’avoir plus affaire à une marionnette qu’au coach d’une équipe nationale. Parce que, quand on voit certaines décisions dans cette équipe, on se dit que ce n’est pas lui, le technicien, qui les prend. Et j’ai des preuves. Certaines décisions sur les listes, ce n’est pas Alain Giresse qui les prend. Giresse est un coach qui ne sait pas quoi faire dans les vestiaires. Après le match perdu en Tunisie, il était là dans les vestiaires, hagard. Il ne sait même pas par où commencer son speech. Je dis qu’on n’a pas affaire à un coach mais plutôt à une marionnette« .

Alors qu’Alain Giresse a, à plusieurs reprises, évoqué le physique fragile de Ba pour ses non sélections, l’ancien de Newcastle botte en touche: « il ne faut pas qu’Alain Giresse se cache derrière les blessures. Il y a quelques années, j’ai été victime d’une fracture à la jambe. Mais là, j’ai passé trois ans et demi ou quatre ans en Angleterre, je n’ai loupé que deux matchs pour cause de blessure. Je ne me rappelle pas avoir loupé un match à  Newcastle pour cause de blessure et je ne me rappelle pas non plus avoir loupé un match à Chelsea pour cause de blessure. Dans le championnat le plus compliqué du monde. Je suis arrivé à Besiktas (Turquie), j’ai eu deux petites blessures, Giresse s’est servi de la première pour ne pas me convoquer en équipe nationale. Il a dit en conférence de presse que Demba Ba était blessé. Non, je pense qu’il aurait dû sortir une autre excuse, les gens allaient comprendre. Deux jours après cette déclaration, j’ai marqué des buts. Se cacher derrière les blessures, je dis qu’il est bien gentil, mais il ferait mieux de trouver une autre excuse. Il dit que je ne peux pas jouer des matchs en l’espace des trois jours. Cette année, j’ai mis huit buts en Coupe d’Europe et autant en championnat. Et pour participer à ces compétitions, il faut jouer les jeudis et dimanches n’est-ce pas ? C’est ce qu’on appelle jouer tous les trois jours. Et pourtant je suis toujours là. Mieux vaut dire les vraies raisons que de raconter des histoires. Parce que même moi, je ne connais pas les vraies raisons. Si c’est parce qu’il n’aime pas ma gueule, Giresse n’a qu’à le dire. Il n’a aucune raison de sortir des excuses parce que c’est faux« .

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com