Asie JO 2022 : Pékin et Almaty en lice

JO-2022_villes candidates

Elles ne sont plus que deux villes candidates à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver 2022. Il s’agit de Pekin (Chine) et d’Almaty (Kazakhstan). Les dossiers de candidature de ces deux villes doivent-être remis au siège du Comité international olympique (CIO), mardi à Lausanne, rapporte l’AFP.

Ville hôte des Jeux d’été en 2008, Pékin est considérée comme favorite pour les JO 2022 depuis le retrait de Stockholm (Suède), Cracovie (Pologne), Lviv (Ukraine) et Oslo (Norvège). Wang Anshun, président du Comité de candidature de Pékin-2022 et son comité d’organisation veulent organiser des Jeux « centrés sur les athlètes, durables et économiques », s’inspirant en cela de l’esprit de l’Agenda 2020 que vient de faire adopter le président du CIO, l’Allemand Thomas Bach. Comme infrastructure, Pékin compte se servir des sites de JO-2008 et promet construire une ligne à grande vitesse de 200 kilomètres jusqu’à la ville-préfecture de Zhangjiakou, située dans la province du Hebei, à proximité de plusieurs stations de ski et qui accueillera une partie des épreuves.

La candidature d’Almaty s’appuie, elle, sur des infrastructures rénovées en 2011 pour les Jeux asiatiques d’hiver. Le CIO désignera le pays hôte des JO 2022 le 31 juillet prochain à Kuala Lumpur.

Avec seulement Pékin et Almaty en lice pour les JO 2022 d’hiver, l’Asie sera le carrefour planétaire des Jeux Olympiques. Pyeongchang (Corée du Sud) ayant hérité de Jeux d’hiver 2018 et Tokyo (Japon) ceux de l’été 2020.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS