Afrique CAN 2015: Claude Leroy, « je crains le pire en Guinée Equatoriale ! »

claudeleroy

A l’image de tous ses collègues, Claude Leroy doute des infrastructures proposées par la Guinée équatoriale pour la CAN 2015. Dans un entretien avec nos confrères de RFI (Radio France Internationale), le sélectionneur du Congo dit craindre le pire.

« Dès hier, on a reçu un mail des organisateurs disant qu’il fallait revoir les programmes d’entraînement parce qu’un terrain était indisponible. Si un matin les terrains d’entraînement sont indisponibles, je crains le pire. En tout cas, je ne ferai aucun cadeau s’il y a de grosses fautes d’organisation. J’entends des gens très tolérants ou très laxistes dire « il fait se mettre à la place des Equato-Guinéens ». Non ! Ils ont voulu l’organiser, qu’ils assument !« , a confié Leroy.

Alain Giresse, le sélectionneur du Sénégal a déjà affiché les mêmes inquiétudes. Mais claude Leroy espère que les équipes auront le minimum pour produire un bon spectacle: « Il y a quatre points importants pour les joueurs. Ce sont des conditions de transport de qualité, une hôtellerie de qualité pour la restauration et surtout le sommeil, un bon terrain d’entraînement et un bon terrain de jeu. Pour le reste, que ce ne soit pas du 5 étoiles, ce n’est pas grave. Quand on voit que les officiels sont toujours dans les grands hôtels au détriment des joueurs… Or ceux qui font la compétition, ce sont les joueurs, pas les officiels« .

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com