Europe Hatem Ben Arfa : « Un chômeur qui a de quoi vivre ! »

hatem-ben-arfa_61629_w250

Hatem Ben Arfa ne peut toujours pas jouer à Nice.

Et hier, alors qu’il espérait un feu vert – son transfert est compliqué car il a joué dans trois clubs différents depuis le début de la saison-, André Soulier, le président de la commission juridique de la LFP a lancé une polémique en commentant son statut doré de chômeur !

«Je n’ai pas eu le plaisir de le voir, sans doute parce qu’il n’y avait pas de caméras de télévision comme dimanche soir. Je pense qu’il a les moyens de subvenir à ses ­besoins pendant cette période de  »chômage »Si la réponse de la FIFA est négative, il n’a plus qu’à attendre quelques mois. Et, très franchement, il a un contrat avec Nice. Je voudrais que tous les chômeurs de France aient un contrat en ­poche.»

Jean-Jacques Bertrand, l’avocat de Ben Arfa, a aussitôt réagi : «Ses propos ironiques sont surprenants. Les principes de droit valent pour tout le monde, que l’on soit riche ou pauvre. Mais même si la décision de la FIFA est négative, elle peut faire l’objet d’un ­recours. On ne va pas se laisser faire».

L’affaire est loin d’être terminée donc !

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS