Angleterre West Ham: insulté sur les réseaux sociaux, Diafra Sakho s’explique

West Ham United's Diafra Sakho

Diafra Sakho va avoir du mal à se faire pardonner au Sénégal. l’attaquant annoncé blessé et forfait pour la CAN a repris déjà la compétition une semaine après le début du tournoi continental et marque avec son club de West Ham. Ce qui a provoqué la colère des fans des Lions de la Teranga et des observateurs.

 

Sakho très présent sur les réseaux sociaux a bien évidemment lu les virulentes réactions. Il a donc réagi via sa page Facebook officielle.  » J’ai pris le temps de parcourir toutes vos réactions sur les réseaux sociaux. Très rapidement la joie qui m’habitait après avoir marqué et fait gagner mon club aujourd’hui s’est transformée en grande tristesse et en grande colère. Grande tristesse car, certains de vos mots m’ont touché au plus profond de ma personne, de mon cœur et ceci, sans savoir ce qui s’est réellement passé. Grande colère, car après toutes mes épreuves passées, mes combats jour après jour, saison après saison pour revêtir enfin le maillot de MA patrie, le maillot de MA famille, de la seule nation qui compte à mes yeux, vous doutez de mon amour et de mon patriotisme. Mon absence de cette CAN 2015, de ma première CAN n’a pas été sans peine. Le rêve de contribuer à la victoire de mon pays s’est envolé pour cette année mais n’est pas mort! [..] Ne doutez jamais du lion qui sommeil en moi, comme je ne douterai jamais de la passion qui brûle en vous.  

West Ham par la voix de son entraineur a soutenu Sakho. « Il est toujours dans l’incapacité de prendre l’avion. Samedi, nous avons dû le conduire en limousine. Mais à part ça, il a dit qu’il pouvait sortir sur le terrain et juste voir comment ça va« , a confié Sam Allardyce. Pas sûr que cela suffise à apaiser la FSF (Fédération sénégalaise de football) décidée à saisir la FIFA dans ce dossier.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. Ne doutez pas de l’amour que Diafra Sakho a pour son pays. Il a envisagé de créer une entreprise de menuiserie au Sénégal, il a investit dans un centre de formation au Sénégal. Dites moi quels autres joueurs sénégalais ou africains qui a fait ça pour son pays. Il doit y en avoir mais pas énormément je pense. Alors arrêter de le critiquer pour son intégrité envers son pays. Vous pouvez en vouloir à Giresse par contre, je ne pense pas qu’il lui ait accordé assez de confiance pour lui faire comprendre que le Sénégal avait besoin de lui à la CAN et Sakho l’a sûrement ressenti. Il a quand même eu du mal à le sélectionner. Et enfin, si le Sénégal aurait gagné la CAN, l’affaire Sakho serait passé innaperçu. C’est juste une excuse pour faire passer la pillule de la défaite du Sénégal, Sakho est un bouc émissaire. La faute reviens à Alain Giresse pour ma part.

Comments are closed.