Actu CN 2015 : Alain Giresse, un entraineur maudit en Afrique !

default

Africa Top Sports.com vient de le rapporter : Alain Giresse devrait annoncer beaucoup de changements et notamment son prochain départ de chez les Lions de la Teranga du Sénégal. Ceci, quelques minutes après l’élimination du pays en phase de poules de la CAN 2015. Le Sénégal a été battu mardi 0-2 par l’Algérie et ne verra pas les quarts de finale comme lors de ces deux dernières participations. ( Revoir les buts )

«Il y aura beaucoup de changements autour de l’équipe et dans l’équipe nationale. Quelle sera la suite ? Je ne sais pas. Mais je sais ce que je vais faire. On a mis du temps à démarrer et on a réagi après coup. Notre production n’a pas été à la hauteur de ce qu’on pouvait attendre. Ce n’était pas un bon match de notre part»

Il s’agit d’un nouvel échec pour le Sénégal mais aussi pour le sélectionneur français qui devrait sans doute ne plus jamais entrainer une sélection africaine.

Tour à tour à la tête de la sélection du Gabon – 2006 à 2010-, du Mali -2010 à 2012- et du Sénégal – 2013 à ce soir…-, son bilan est bien maigre en effet.

Le magicien français n’a pas fait d’étincelle sur le continent.

Son histoire avec le foot africain débute en 2001. Après avoir entrainé le  Toulouse FC et le PSG, il devient l’entraîneur du FAR Rabat jusqu’en 2003 et remporte la Coupe du trône en 2003. C’est sans doute son meilleur souvenir.

La suite sera beaucoup plus compliquée… En 2006, il prend les rênes de la sélection du Gabon. Il réussit à faire passer cette nation de la 125e place à la 40e du classement FIFA. Il rate de peu la qualification pour la Coupe du Monde 2010.

En mai 2010, la sélection du Mali avec comme objectif une qualification pour la CAN 2012. Là il n’est pas passé loin de l’exploit puisque non seulement se qualifie mais elle monte sur la troisième place du podium.

Fort de cette réputation, il est nommé le 8 janvier 2013 sélectionneur du Sénégal. Mais personne n’imagine une seconde ne pas voir la sélection en quarts de finale.

La suite on la connait…

Il avait été très critiqué par Demba Ba qu’il n’avait pas retenu pour cette CAN :« Quand on voit certaines décisions, on se dit que ce n’est pas lui le technicien qui les prend. Et j’ai des preuves. Certaines décisions sur les listes, ce n’est pas Alain Giresse qui les prend. Giresse est un coach qui ne sait pas quoi faire dans le vestiaire. Après le match perdu en Tunisie, il était là dans le vestiaire, hagard. Il ne sait même pas par où commencer son speech. Je dis qu’on n’a pas affaire à un coach mais plutôt à une marionnette ».

Il lui avait alors répondu : « Je rappelle que nous avons livré six matchs dans les qualifications et que nous en avons gagné quatre sans lui. Bon, je crois que ça vous a échappé, a répondu l’ancien milieu de terrain de l’équipe de France. L’entraîneur a quand même le droit sportif de faire ses choix, cela existe. Bon, arrêtons-là, si c’est pour parler de Demba Ba, on se dit au revoir . »

Un au revoir prémonitoire ?

Pour rappel son palmarès de joueur :

En sélection
– Vainqueur de l’Euro 1984
– Troisième de la Coupe du Monde 1986
– Quatrième de la Coupe du Monde 1982
– Vainqueur de la Coupe Intercontinentale des Nations en 1985
– International français (47 sélections, 6 buts) entre 1974 et 1986 dont une fois capitaine pour un ratio de 30 victoires, 10 nuls et 7 défaites.

En club
– Champion de France en 1984 et 1985 avec les Girondins de Bordeaux
– Vice-champion de France en 1983 avec les Girondins de Bordeaux et 1987 avec l’Olympique de Marseille
– Vainqueur de la coupe de France en 1986 avec les Girondins de Bordeaux
– Finaliste de la coupe de France en 1987 avec l’Olympique de Marseille
– Vainqueur de la coupe des Alpes en 1980 avec les Girondins de Bordeaux
– Finaliste de la coupe des Alpes en 1972 avec les Girondins de Bordeaux
– Meilleur buteur de l’Histoire des Girondins de Bordeaux avec 182 buts
– Meilleur buteur de la Coupe UEFA en 1983 avec 7 buts
– Joueur français de l’année en 1982, 1983 et 1987, trophée décerné par France Football
4e joueur du championnat de France de Division 1 en termes de matchs disputés avec 587 matchs.

 

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS