Afrique Pascal Asue, ministre équato-guinéen des Sports: nous ne voulons pas la coupe »

DSCN4212

« Le Nzalang n’était pas préparé pour la CAN. On jouait la Coupe de la CEMAC et ça nous est tombé dessus comme ça et la suite vous la voyez« .  C’est en termes que Pasacal francisco Obama Asue, ministre équato-guinéen des Sports a répondu aux interrogations des journalistes sur l’ambition de son pays dans cette CAN 2015.

« Nous ne sommes pas là pour gagner la coupe mais pour que le sport africain gagne« , a ajouté M. Obama Asue qui participait à la conférence de presse de bilan du premier tour de la CAN 2015 organisée par la CAF (Confédération africaine de football à son QG à Bata. Le président du Comité local d’organisation s’est également prononcé sur divers sujets liés à l’organisation de la compétition. Extraits.

« La CAF nous confiait il y a 2 mois l’organisation de la CAN. Et notre président a bien voulu relever le défi. Une CAN qui se prépare en 4 ans, nous le faisons en 50 jours et pour ça  nous sommes fiers et contents. Surtout que depuis le début du tournoi, aucun incident majeur n’a été décelé. les matchs se déroulent bien et les stades sont pleins« .

« Accueillir la CAN en terre africaine était très important pour nous. Il ne fallait pas que la CAN se tienne ailleurs qu’en terre africaine »

« On ne peut pas encore vous donner le montant exact de l’organisation de cette CAN parce que ce n’est pas fini. On règle encore des choses. On a fait la commande de 21 bus en Chine qui ne sont jamais arrivés, etc. mais sur le coût des stades de Mongomo et Ebibeyin, chacun nous a coûté 9,5 millions de cfa sans compter l’électricité et les autres frais »

Envoyé spécial en Guinée équatoriale

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com