Afrique CAN 2015: Claude Leroy annonce son départ du Congo

leroyy

C’est la soirée des démissions. On vous annonçait un peu plus tôt. Michel Dussuyer, le sélectionneur de la Guinée a démissionné de son poste ce lundi au lendemain de l’élimination du Syli de la CAN 2015. Un autre technicien français quitte le continent.

Alors que l’équipe du Congo est arrivé ce lundi à Brazzaville après sa défaite en quarts de finale contre la RD Congo, Claude Leroy a fait savoir qu’il ne pourra plus continuer à la tête de cette équipe. « J’ai voulu vous réserver la primeur de ma décision. Je n’ai jamais accepté la manière dont j’ai été traité après la défaite contre le Nigeria à Pointe Noire. Je vous dis donc ma décision en priorité car je ne vais pas continuer à travailler avec vous. Au nom de mon staff, je vous félicite pour le travail abattu« , a indiqué le sélectionneur français à ses joueurs dans des propos relayés par le site Football242.

Claude Leroy était à la tête du Congo depuis décembre 2013 et venait de disputer sa 8è phase finale de CAN avec la 5è équipe différente. Il est surnommé sur le continent « Sorcier blanc ».

Qui va gagner la finale ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

 

CAN 2015: que pensez-vous du niveau de l'arbitrage dans la compétition ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

 

 

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

2 Commentaires

  1. Séverain @

    C’est vraiment dommage pour le Congo. J’aurai bien voulu voir Le Roy continuer à conduire nos jeunes joueurs à un peu plus de maturité; car je suis convaincu qu’avec le travail qu’il a déjà abattu avec eux, la stabilité du staff technique serait un atout pour confirmer les performances.

  2. Dommage le départ de Claude Leroy, j’aurai voulu voir cette équipe du Congo continuée avec CL car il a su inculquer l’esprit de gagne à nos modeste joueurs. Je lui souhaite bon vent à ce grand Monsieur et à notre équipe bonne continuation.

Comments are closed.