Actu CAN 2015 : Monlouis « Même avec le « Fair Play », la Guinée devait passer »

monlouis (1)

La Guinée ne va pas poursuivre la Coupe d’Afrique des Nations de football qui se déroule en Guinée Equatoriale. Le Syli National s’est logiquement incliné (0-3) devant la Ghana, lors de l’un des quarts de finale de la compétition

Mais avant de disputer le second tour de la compétition, les poulains de Michel Dussuyer ont bénéficié de la providence. Le tirage au sort a propulsé les Guinée, après avoir été à égalité parfaite avec le Mali.

Justement, cette question sur ce tirage au sort revient dans les débats et des émissions. Pour Joëlle Monlouis, avocate au barreau de Paris et spécialiste des droits des affaires et du sport, la Confédération Africaine de Football devait s’en tenir au fair-play

« Il est dommage que la qualification se fasse par un tirage au sort alors qu’il restait des possibilités de faire appel à d’autres critères sportifs.

Le ‘fair-play’ par exemple, qui consiste à prendre en compte le nombre de cartons jaunes et de cartons rouges, qui était pourtant retenu dans les précédentes CAN et qui a été abandonné pour cette 30ème édition.

Dans l’absolu, il est difficile pour un tirage au sort de ne pas être controversé, notamment par l’équipe dont le tirage aura été en sa défaveur…

En tout état de cause, même si le critère de départage avait été celui du ‘fair-play’, compte tenu du nombre de cartons jaunes qu’a reçu l’équipe du Mali (5) par rapport à celle de Guinée (2) dans cette poule D, l’équipe de Guinée aurait encore eu l’avantage », nous a t-elle dit.

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com